samedi 20 mai 2017

Cybercolonial 2e partie : Du rififi à Kakundakari-ville chapitre 19 10e partie.



Elle titubait, vacillait comme une ivrognesse ayant abusé du sirop de crapule des barrières comme au temps de la jeunesse de Frédéric Tellier. Ses yeux papillonnaient, avaient du mal à focaliser, bien qu’elle parvînt à distinguer les jacquemarts munis de leur maillet et accoutrés de leur ridicule pagne de peau de bête. Rien n’avait changé, nul événement remarquable n’avait eu lieu. Séléné toujours à sa place illuminait d’un halo blafard la cloche et les deux automates de maures dont la pruine de vert-de-gris n’avait pas évolué d’un iota. De fait, les aiguilles de l’horloge ne s’étaient avancées que de trois petites secondes alors que l’impression d’un écoulement d’éternité subsistait dans la conscience de la poétesse.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/it/thumb/5/5b/Torre_dell%27orologio_terrazza_%28Venezia%29.jpg/150px-Torre_dell%27orologio_terrazza_%28Venezia%29.jpg
Toujours dressé devant elle, plus ironique que jamais, Dan El fixait son adversaire. Oscillant dans un état intermédiaire entre le songe mortifère et la conscience, la jeune femme voulut recommencer le combat, brandissant à nouveau sa main gauche à l’index serti de l’anneau dont elle espérait qu’il jetât son feu en direction de l’Expérimentateur. Or, elle ne put qu’esquisser ce geste car elle constata avec effroi que la Chevalière du Pouvoir, à demi fondue, s’était amalgamée à son annulaire. Plus jamais, elle ne pourrait l’ôter, le bijou faisant partie d’elle, à moins quelle acceptât une mutilation radicale et irréversible. Elle n’était hydre ni lézard. Cet amalgame, cet alliage inédit de chair, d’os et de métal, représentait une osmose, une symbiose mimétique et symbolique de sa défaite. C’était une adhérence insane, comme un ongle incarné poisseux, empoicré d’ichor, suintant de chancissure. Cela l’affectait, la flétrissait telle la marque fleurdelisée au fer rouge du bourreau sur Madame de La Motte.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e5/Jeanne_de_Saint-R%C3%A9my_1786.jpg
Mais Madame de Saint-Aubain refusait encore de se soumettre, de se résigner à cette meurtrissure. Malgré sa pugnacité, elle payait là le prix de son obstination déraisonnable. S’approchant encore davantage de la cloche aux jacquemarts, s’y accolant presque, lors que l’heure de la sonnerie allait retentir dans la nuit, nu-tête, échevelée, elle jeta :
« Tu n’es pas Pan Logos, tu m’as trompée ! »
Rien ne permettait d’endiguer son exaltation destructrice. En un geste de désespoir renouvelé, Aurore-Marie s’entêta, pointant encore son doigt monstrueux, horrible squelette carné de métal fondu, tendu en direction de son ennemi, lui hurlant son invective haineuse.
Sa voix se faisait vulgaire, goualeuse, méconnaissable, transfigurée en son contraire ; la possession d’A El avait repris son œuvre après quelques pérégrinations quantiques.      
- Pan Chronos, Pan Phusis, Pan Zoon ! Ralliez-vous à moi… Débarrassez-moi de ce faux Père, de ce faux dieu ! Tuez le faux dieu, oui, tuez-le.
Notre furie renouvela sa psalmodie absurde en latin de cuisine.
Daniel, goguenard, interrompit cette invocation ridicule, cette récitation d’aliénée qui, désormais, résonnait telle une imprécation. Or, ces paroles n’avaient strictement aucun effet sur lui.
- Madame, répliqua le Préservateur avec un flegme de façade, se retenant de rire, votre vision de l’Evolution est erronée. Trop linéaire, trop anthropocentrique, trop vertébro-centrée, trop mammalienne… comme l’aurait écrit le grand paléontologue américain Stephen Jay Gould. En votre énumération stérile et dérisoire, où donc sont passés Echinodermata, Mollusca, Insectia, Arthropoda, Crustacea, Vermis et d’autres ?
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/de/Tree_of_life_by_Haeckel.jpg/300px-Tree_of_life_by_Haeckel.jpg
Le visage empourpré par la colère et l’incompréhension, la poétesse fixait toujours Dan El qui, hilare, avait envie de jouer avec cette poupée ridicule.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ef/Mlle_Irene_Cahen_d%27Anvers.jpg/1200px-Mlle_Irene_Cahen_d%27Anvers.jpg
Mais, à l’instant, la cloche fut frappée. C’était à croire qu’un enchantement avait ensorcelé les jacquemarts. Le maillet du second automate, au lieu de cogner le métal, heurta la tempe de la malheureuse folle qui, gravement meurtrie, le front ensanglanté, s’effondra entre les bras du pseudo-daryl. Laissant parler sa compassion bouddhique et son éducation humaine, le Ying Lung souleva avec douceur le corps de celle qui ne pesait plus rien, moins encore qu’une âme, et l’emporta en bas de la tour. Or, l’enveloppe mortelle de la jeune femme, ce prestige déjà décrit, subissait une métamorphose tout à fait remarquable, devenant pareil à la poudre des écailles d’une aile de papillon, luisant d’une lumière ténue dans la nuit embrumée.

*****

Un tourbillon stroboscopique
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3c/Bouncing_ball_strobe_edit.jpg/1200px-Bouncing_ball_strobe_edit.jpg
 assaillait ce qui demeurait vaille que vaille de la conscience quantique de Madame de Saint-Aubain. Un prisme coloré des trois teintes fondamentales diffractait la lumière primaire jusqu’à constituer un mélange éclatant multicolore aquarellé en aquatinte puis en manière noire, qui finissait en des coulées impressionnistes rappelant tout à la fois Turner
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d8/William_Turner%2C_Light_and_Colour_%28Goethe%27s_Theory%29.JPG/195px-William_Turner%2C_Light_and_Colour_%28Goethe%27s_Theory%29.JPG
 et Monet. Un antique manège de chevaux de bois ne cessait de tournoyer, égrenant une ritournelle grinçante et ennuyeuse d’orgue de Barbarie. Le chant du limonaire formait de simples amoncellements de cartons perforés d’informations binaires, zéro et un, qui s’accumulaient en tas pliés en accordéon. Des têtes fulmineuses de singes bleuâtres et violâtres aux crocs aiguisés de magots, coiffées de ridicules calots de chasseurs d’hôtel,
 http://images.vefblog.net/vefblog.net/m/a/mariobergeron/photos_art/2014/01/MarioBergeron138872814515_art.jpg
 tour à tour écarlates ou d’un vert viridien ou néphrétique, vociféraient, survolant l’éther tandis que ce qui servait d’yeux à la psyché de l’ex-poétesse essayait d’accommoder le panorama sans cesse changeant. Traversant les prismes, les stroboscopes et les tournoiements kaléidoscopiques, « elle » parvint cahin-caha, par une restitution analogique improbable, à reconstituer la séquence au cours de laquelle celle qui ressemblait à Barbara Steele déposait sa dénonciation dans la gueule du lion de pierre.
La scène recommença ; la main fut dévorée une nouvelle fois par le fauve. Mais, par un brusque retour en arrière, comme une pellicule défilant à rebours, elle reprit à son début. Alors, un nombre indéterminé d’actes semblables s’enchaîna imparable, avec, juste chaque fois, une infime nuance de détails, de variations prouvant que celle qui avait été Aurore-Marie de Saint-Aubain se trouvait emprisonnée dans une micro-boucle temporelle locale. Curieusement, la jeune femme conservait en mémoire les différences de chacun des extraits recommencés. Tantôt, c’était la main gauche qui glissait le pli ; d’autres fois, la droite accomplissait ce geste de délation mais ce n’était pas tout. Les divergences s’accumulaient. Parfois, la main était nue. A d’autres moments, elle était gantée de filoselle, de coton, de chevreau ou d’agneau. Cette ganterie passait d’une nuance bleu glacier puis anthracite à beurre frais. Il arrivait qu’elle fût neuve, ou effilochée, ou encore le cuir usé, ou bien trouée à un doigt ou comportant des accrocs reprisés. De même, la toilette de la femme, jusqu’à son physique ainsi que l’appareil de la muraille subissaient des modifications tantôt imperceptibles, d’autres fois brusques et complètes. Brune, blonde, rousse, petite, maigre, grasse, élancée ou menue, nonante années ou quatorze ans à peine, la délatrice jetait toujours la même lettre dans une gueule de félin lui-même sujet à variations : serval, guépard, jaguar, Smilodon, panthère des cavernes, ocelot, cougar, tigre, ligron, lynx, puma, léopard stylisé des armoiries anglaises, chat des forêts norvégiennes, persan,
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0d/Stephanie_2.jpg/180px-Stephanie_2.jpg
 d’Egypte, nouveau-né aux yeux aveugles ou matou chenu de vingt ans, rugissant, crachant, feulant, miaulant, ronronnant, le félidé était toujours là.
Vieille dame aux béquilles coiffée encore à la Fontange, traits successifs de Yolande de la Hire, Betsy Blair, Deanna Shirley, Marie d’Aurore, Angélique de Belleroche et même Violetta,  fillette Regency aux pantaloons dépassant de l’ourlet de la robe, flapper des années folles les cheveux coupés et plaqués à la garçonne avec un chapeau cloche, courtisane élisabéthaine au volumineux vertugadin, au busc alourdi de pierreries, au visage androgyne plâtré de blanc de céruse,
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/af/Darnley_stage_3.jpg
 Egyptienne à l’épaisse perruque de jais surmontée d’un cône de graisse, à l’impudique robe de lin plus que transparente, K’Toue protégée par des peaux d’ours et de renne cousues avec des aiguilles d’os, au teint laiteux, à la puissante arcade sus-orbitaire surmontée  d’une tignasse flamboyante,  Dame de Beauté
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/25/AgnesSorel4.jpg/220px-AgnesSorel4.jpg
 à la face lunaire et au front haut et épilé, portant une robe fourrée d’hermine et de vair, le ventre proéminent comme l’exigeait la mode du XVe siècle avec, en sus, un hennin de taille respectable, crinoline, paniers, tournure, drapé de peplos, tunique retenue par des fibules en or, bliaut, Asiatique chaussée de tongs aux lourdes semelles surélevées, Amérindienne d’Amazonie dans le plus simple appareil, Massaï à la traditionnelle tenue en tissu bigarré alternant le rouge et le blanc, au cou emperlé de différents colliers de cauris, Inuit à parka et kamiks, Targuie dévoilée aux lourds bracelets martelés, enfin, émule de E.E à la robe vichy rose empesée par un jupon de coton amidonné, à la queue de cheval oxygénée, Barbara Steele était devenue tout cela tour à tour en une fraction de seconde.
Mur de brique, de torchis, de pisé, cyclopéen, polygonal, béton nu, grès, marbre du Pentélique, basalte, quartz rose, alvéoles insectoïdes, corail, dentelles gothiques flamboyantes, baroque, néo-classique, fonte, verre, calcaire blanc taillé des pyramides… la muraille suivait le mouvement des métamorphoses. Cela allait si vite que ce qui avait tenu lieu de cerveau à l’entité Aurore-Marie ne parvenait plus à emmagasiner l’information désormais subliminale. Lors, elle effectua un premier saut quantique imprévisible, parcourant à l’accéléré les dernières années de sa vie.
Un tribunal, en réplique fidèle des procès retentissants de Madame Bovary et des Fleurs du Mal, condamnait au pilon un ouvrage d’une licence extrême Le Trottin, bien que son auteure se fût crue à l’abri en l’ayant publié sous le pseudonyme de Faustine. Le juge – un vieillard madré bien que pudibond -  prononçait la sentence, Anastasie frappait. Nombreuses étaient les personnes perspicaces, gravitant dans le milieu des salons littéraires, à avoir deviné l’identité réelle de l’écrivaine, Aurore-Marie de Saint-Aubain. Cependant, les sympathies allaient à la condamnée qui reçut des félicitations d’Angleterre même signées d’Oscar Wilde en personne.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/7a/Oscar_Wilde_%281854-1900%29_188_unknown_photographer.jpg/250px-Oscar_Wilde_%281854-1900%29_188_unknown_photographer.jpg
Un nouveau saut. Dans une rue sordide du vieux Lyon non encore restauré, la poétesse étranglait et poignardait une pauvresse d’à peine onze ans, Louise. Tout se brouillait dans la tête d’Aurore-Marie. Au crime, se superposaient une dissection publique à la faculté de médecine de la capitale des Gaules, où officiait son médecin personnel Frédéric Maubert de Lapparent, des séquences de poses photographiques équivoques où la baronne de Lacroix-Laval était partie prenante, mettant en scène sa propre nièce Agathe, vêtue de ses seuls dessous, en émule du révérend Dodgson, et l’exécution publique d’un innocent, Hubeau, accusé à la place de madame la baronne du meurtre de Louise, sous les applaudissements d’une foule avide de sang.
Un saut encore… Aurore-Marie affrontait son propre époux, Albin, qui venait de découvrir ses peu reluisants secrets : l’arme du crime, toute une garde-robe de gamine de douze ans, dont elle aimait à se vêtir en douce, dissimulée dans un dressing, et le manuscrit original du recueil de poésies obscènes Pages arrachées au Pergamen de Sodome. Madame de Saint-Aubain avait troqué ses légendaires anglaises contre un chignon pesant miellé, entremêlé de mèches cendrées. Convalescente, elle avait bien maigri, ayant séjourné de longs mois à la Riviera, après qu’une violente hémoptysie l’eut prise lorsque la police était venue l’interroger dans l’enquête du meurtre de Louise Ballanès. Hubeau, géant obèse, assistant de Maubert de Lapparent, avait révélé sa véritable nature avant que sa tête ne fût tranchée : un reliquat d’Aruspucien, égaré à la fin du XIXe siècle sur la Terre, à la suite de la grande crise qu’avait connue sa planète lorsque son peuple avait été anéanti par une épidémie d’auto vampirisme. 
L’affaiblissement irrépressible de la poétesse se conjuguait avec un chagrin profond lorsqu’elle avait été informée du décès de Marguerite de Bonnemains et du suicide de Barbenzingue sur sa tombe à Ixelles. La mélancolie profonde de Madame la poussait à de longues méditations dans la serre ou devant son portrait fraîchement exécuté par Basil Hallward. Dans cette chronoligne moribonde altérée, dans ce cul-de-sac voué à la dissolution, à l’extinction et au gommage, le peintre décadent, amant sous-entendu de Dorian Gray,
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cd/Hurd_Hatfield_in_The_Picture_of_Dorian_Gray_trailer.jpg/220px-Hurd_Hatfield_in_The_Picture_of_Dorian_Gray_trailer.jpg
 avait trouvé une existence charnelle, s’étant incarné tel un anti-verbe. Oscar Wilde, en visite à Lyon au mois d’octobre 1891, avait recommandé Basil à Aurore-Marie. Inspiré de la Femme au Perroquet de Manet, le tableau la montrait debout avec son cacatoès Alexandre.
Un nouvel élan poussa la baronne à travers un réticulé quantique au sein d’un boyau qui la propulsa en une autre ellipse au mois de juillet 1893. Dans le parc de Lacroix-Laval, une amazone juvénile étrennait son premier vrai cheval. La créature mère virtuelle reconnut sa propre fille et sa voix éthérée tâcha de la mettre en garde :
- Lise ! Attention…
Mais cela ne suffit pas. La monture butta contre un obstacle incongru, une grotesque statue saint-sulpicienne renversée, écaillée, à demi brisée, un Saint Roch provenant des collections de bigote de feue tante Olympe, décédée depuis près de vingt ans. Tout le monde avait oublié cette sculpture d’un kitch consommé qu’Albéric de Lacroix-Laval, père d’Aurore-Marie, avait voulu utiliser comme épouvantail à moineaux. Les tempêtes du printemps avaient abattu ledit saint. A l’instant où la cavalière de douze ans allait choir et se rompre la nuque, le temps se suspendit. La pré-adolescente ne comprit pas ce qui lui arrivait car, alors qu’elle se voyait tomber de sa monture, elle se retrouva sans transition, non pas dans un cadre sylvestre mais dans un patio où une fontaine glougloutait alors que l’air était parfumé et que des effluves de jasmin se diffusaient dans cette partie du souterrain. Non point groggy mais stupéfaite, Lise manqua s’évanouir lorsqu’elle aperçut le comité d’accueil constitué d’un homme d’une monstrueuse laideur, au front fuyant, à la blondeur pâle, mais dépourvu de menton. L’inconnu la saluait tout en prononçant des paroles incompréhensibles ressemblant davantage à des borborygmes qu’à des mots articulés.
 https://hommenisciences.files.wordpress.com/2015/04/neandertaliens2_abuk-sabuk_wiki_cc-by-sa-30.jpg
- K’Tou n’dolong ark taarg… les hommes qui marchent debout saluent la jeune Niek ’Toue, faisait Uruhu en ayant enchaîné en français de sa voix si grave et si sourde le compliment de bienvenue.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/77/Berthe_Morisot_-_Girl_with_Greyhound_-_1893.jpg/368px-Berthe_Morisot_-_Girl_with_Greyhound_-_1893.jpg
Mais tout là-bas, en 1893, il y avait bien un cadavre gisant dans l’herbe piétinée et foulée aux côtés du Rouan, soufflant des naseaux, sa robe luisante de sueur. Albin le père, découvrant la tragédie le premier, voulut alors abattre la noble monture comme dans cette péripétie célèbre de la course hippique d’Anna Karénine. Aurore-Marie s’y opposa fermement. Fomentant un plan machiavélique et tortueux dans sa tête de malade, la poétesse prit l’incroyable décision de se substituer à sa propre fille après que celle-ci eut été clandestinement inhumée. Mais quel était donc ce cadavre ?
Un succédané, une enveloppe non biologique, pas même putrescible, un peu comme cette simulation de légionnaires morts du Bordj ruiné dans le marteau de l’enclume recréé par le sieur Johann van der Zelden, à l’apparence de Lise. Mais ce leurre suffit à tromper le couple éploré. La nuit, Aurore-Marie criait son désespoir et invectivait Daniel sur tous les tons, s’étouffant en sa rage, crachant çà et là le sang.
- Tu n’as pas tenu ta promesse. Tu es le menteur par excellence. Je te hais… je te hais…
En Outre-Lieu, Lise fut confiée aux bons soins de Daisy Belle de Beauregard, de Birgit Langström

 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e2/Lauren_bacall_promo_photo.jpg/220px-Lauren_bacall_promo_photo.jpg
et de Louise de Frontignac. Elle ne rencontra le Préservateur qu’au bout de quelques jours, après son acclimatation. Bien vite, elle devina la supra nature de celui-ci.
Cependant, le périsprit d’Aurore-Marie poursuivait ses pérégrinations ellipsoïdales tout en perdant sa substance peu à peu, celle-ci s’échappant par fils, par torons luminescents orangés, sans qu’elle réalisât cette forme inédite de mort définitive. Elle vivait dupliquée en une bilocation toujours plus réaliste les derniers mois de son parcours terrestre. Elle menait en quelque sorte une double existence, Lise-leurre d’institution catholique fondamentaliste lyonnaise s’énamourant d’une jeune Espagnole, adulte consomptive prenant, fait incroyable, un amant mâle dont son génie transcendait le sien, le compositeur Claude Debussy.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/43/Claude_Debussy_1909.jpeg/266px-Claude_Debussy_1909.jpeg
 Elle l’ignorait ; à la tuberculose désormais galopante, s’était superposé un squirre ovarien. Sautant une ultime étape, elle se vit agonisante à la fin de l’hiver 1894, prise de délire, récitant les poèmes naïfs composés en ses primes années, avant que le Parnasse et l’Art pour l’Art ne gâchassent son talent spontané.
Avant qu’elle rendît le dernier soupir, la baronne de Lacroix-Laval, en présence de son époux, d’un prêtre et d’une enfant de douze ans au prénom de Delphine et au physique d’Espagnole – il était aisé de deviner qu’il s’agissait là de l’ultime béguin platonique d’Aurore-Marie sous les oripeaux de sa défunte fille – la baronne, écrivons-nous, débitait une confession précipitée, avouant d’une part à la fillette son mensonge et d’autre part à Albin de Saint-Aubain, qu’elle l’avait trompé avec Claude Debussy. Or, elle avait perdu l’enfant qu’elle attendait du compositeur, ce qui avait quelque peu accéléré sa marche vers la mort. Après qu’elle eut murmuré « pardon », elle rendit à la parfin le dernier soupir, un filet ténu de sang s’écoulant de ses lèvres bleuies. A l’instant même où la poétesse venait de passer dans l’autre monde - on ne pouvait préjuger quel Dieu accueillerait son âme, bien qu’elle se fût reconvertie in extremis au catholicisme de son enfance - un ectoplasme astral flotta au-dessus du tout récent cadavre, au grand effroi de l’alter ego de la défunte, les vivants ne percevant pas le phénomène.
Cependant, une personne était en retard : l’agonisante l’avait attendue vainement. Il était aisé de comprendre qu’il s’agissait de Deanna Shirley en chair et en os. La future star avait éprouvé des difficultés à convaincre le Préservateur de la nécessité de sa présence en un tel lieu et un tel temps voués à l’effacement pur et simple, sans sauvegarde. La capricieuse vedette en devenir méjugeait du danger encouru. Soit la non-existence définitive, soit passer pour folle dans un Lyon où nul n’aurait jamais entendu parler d’Aurore-Marie de Saint-Aubain dans une chronoligne remise en place. Daniel Lin ne souhaitait pas que l’artiste achevât ses jours, internée à la Salpêtrière quelque part dans la première moitié du XXème siècle.
Le spectre dissocié de la fraîche dépouille prenait consistance à la grande terreur du succédané infime subsistant encore de Madame. C’étaient ses propres restes exhumés un siècle après trépas d’un caveau voué à la démolition par extinction du lignage. Cette image « tridimensionnelle » était une vue fantasmée et gothique conçue par les dernières connexions neuronales et gliales de l’écrivaine dont les fulgurances électriques allaient s’affaiblissant pour s’éteindre dans un temps fort proche. En ses dernières volontés, Aurore-Marie avait émis le vœu qu’Albin la fît enterrer revêtue de sa toilette nuptiale. Ce fut pourquoi le squelette, qui, désormais, se dressait dans la chambre face au succédané de la baronne, arborait une robe de mariée en dentelles avec des points d’Alençon, d’une teinte ivoire passé
 https://static.wixstatic.com/media/98a3c9_0207e25e18b548698a0a7638fd235500.jpg/v1/fill/w_498,h_743,al_c,q_90/file.jpg
 mais comportant des salissures innommables, des tâches impures, tout en laissant deviner, à travers les jours du corsage partiellement décomposé, une cage thoracique en cours de dislocation. Parallèlement, la tête de mort était couronnée de fleurs d’oranger fanées et d’un voile effiloché empoussiéré tandis que les griffes de la main droite tenaient serré un bouquet desséché des mêmes fleurs. Le tout dégageait une effluence surie, un pot-pourri de salissures terreuses, mais le plus atroce était la subsistance de longues mèches torsadées d’un blond passé adhérant encore au crâne jauni.
Cette créature d’épouvante, se rapprochant de ce qui était encore le Ka de la baronne pour quelques millisecondes, lâchant le bouquet qui tomba aussitôt en poussière, étreignit Aurore-Marie, emprisonnant en un étau son cou flexible et pellucide de ses doigts effilés de squelette sans que les mains se disloquassent. La mort exerça son œuvre finale, la cyanose gagna alors la grande prêtresse des Tétra-Epiphanes et tout se dilua.
En un pli cacheté demeurait la Chevalière du Pouvoir redevenue intacte. Aurore-Marie avait demandé à Albin de l’adresser à celui qu’elle avait désigné comme son successeur, le poète décadent, Gabriele d’Annunzio.     
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a7/Gabriele_D%27Annunzio_02.jpg/220px-Gabriele_D%27Annunzio_02.jpg            
A suivre...
*****

dimanche 7 mai 2017

Cybercolonial 2e partie : Du rififi à Kakundakari-ville chapitre 19 9e partie.



L’embryon hybride humain-céphalopode, bien qu’il fût âgé de quelques jours à peine, avait déjà conscience de lui-même. Il nageait dans son liquide nourricier au sein de la sphère de gestation. A travers les parois de celle-ci, ses yeux glauques de calmaroïde observaient leur environnement extérieur, ce qui constituait un apprentissage cognitif précoce. L’Asturkruk en devenir eût dû voir un laboratoire souterrain de Gentus et des légions de sphères contenant ses semblables en formation, ses frères ou ses clones. Or, c’était un tout autre spectacle dont le futur Kraksis, numéro on ne savait lequel, prenait connaissance.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d8/CefalopodiViventinelGolfodiNapoliTav3.jpg/290px-CefalopodiViventinelGolfodiNapoliTav3.jpg
Des circonvallations de forteresse médiévale, des barbacanes, des échauguettes… une poterne et des guérites curieusement vides de gardes et de hallebardiers, poterne à la muraille de laquelle était sculptée une gueule de lion de Saint-Marc.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/eb/Poterne_remparts_de_Provins.JPG/1200px-Poterne_remparts_de_Provins.JPG
 On aurait pu l’apparenter à quelque mascaron ou antéfixe. Mais il s’agissait là d’une de ces innombrables boîtes à délation telles qu’on pouvait en rencontrer en la cité des Doges. L’embryon entendait-il ? Un bruissement, un friselis, un froufrou, un léger tapotement de talons de bottines à guêtrons. Une jeune femme au lourd chignon noir, à la vêture de veuve, le voile cependant relevé qui permettait de remarquer son regard exalté aux yeux exorbités, s’approchait de la gueule du félin de pierre.
La main droite gantée de l’inconnue tenait un pli cacheté avec de la cire. Son physique rappelait ou annonçait (anticipation sarcastique du Préservateur ?) la grande comédienne du cinéma gothique bidimensionnel italien des années 1960, Barbara Steele.
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d0/Barbara-steele-trailer.jpg
C’était la pleine lune. Redoutant qu’on surprît son geste, la jeune inconnue inspectait les environs avec des regards apeurés. Rassurée par l’absence de témoin, elle commença à introduire la lettre de dénonciation dans l’orifice léonin. Cette missive contenait, rédigées à la fois en italien et en anglais, les classiques accusations contre Aurore-Marie de Saint-Aubain proférées autrefois par Yolande de la Hire : saphisme juvénile et assassinat de Marie d’Aurore. Le moment était enfin venu d’insister sur l’aspect hybride de la toilette de la délatrice qui permettait de situer temporellement la scène. Doit-on rappeler que la mode précédant la Révolution française ou à ses tout débuts avait été partiellement copiée par celle des années 1880 ? Conséquemment notre pseudo-Barbara Steele arborait une réinterprétation de 1888 des robes si chères à Marie-Antoinette. Nous étions donc revenus soi-disant un siècle en arrière, avant la fin de la République de Venise, l’objectif de la fausse veuve devenait limpide, permettre l’arrestation de madame la baronne de Lacroix-Laval et son emprisonnement aux Plombs pour ses mœurs dépravées et meurtrières. C’était sans compter sur le lion. La bête, animée par quelque sortilège, avala non seulement la lettre mais aussi la main gantée sur laquelle elle se referma comme la caisse Bancelle sur le bras de Lecoq chez Paul Féval. Cela eut pour effet de faire pousser un hurlement de pur effroi à la délatrice.
Le proto Kraksis n’était pas au bout de ses surprises. L’onde amniotique dans laquelle il s’ébattait avec délices s’agita tempétueusement. Les secousses ridant la sphère matrice devinrent si brutales que celle-ci se descella de son aire et s’en vint rouler comme une boule de billard avant qu’une distorsion temporelle l’absorbât. Ballotée de boyau de wormhole en tentacule de trou de ver, son voyage dans l’Infini du Multivers, au sein d’un réticulé à la fois neuronal d’amas galactiques et de glie de matière noire, la conduisit à se rematérialiser au beau milieu d’une séance de dissection publique en laquelle officiait Frédéric Maubert de Lapparent. Pour rappel, il s’agissait du médecin de la poétesse maudite. L’amphithéâtre s’emplissait de gloussements et de rires de femmes du demi-monde, de cocottes avides de sensations fortes. Leurs vêtures aux couleurs criardes, trop emplumées et trop ornementées, trahissaient leur apparentement à la courtisanerie. Des figures fort courues, fort connues étaient identifiables. Elles s’échelonnaient de 1850 à 1890. Marie Duplessis, Cora Pearl, La Païva,
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bb/Esther_Lachmann_La_Paiva.jpg/220px-Esther_Lachmann_La_Paiva.jpg
 Valtesse de la Bigne, etc…
On aurait pu penser que le spécimen en cours d’autopsie publique était Aurore-Marie elle-même. C’eût été trop peu subtil. Le spectacle mêlait private joke et hommage appuyé à une célèbre série télévisée qui avait défrayé la chronique à l’extrême fin du XXe siècle. La créature ouverte qui offrait ses viscères n’appartenait pas à notre monde, à notre univers. Parmi les spectatrices, des voix avinées scandaient : « Roswell, Roswell ! » Certes, le cadavre affichait un crâne hypertrophié ; certes, ses proportions rappelaient les fœtus humains bien que sa taille fût celle d’un Pygmée. De fait, ce fœtus extraterrestre se prolongeait par quatre tentacules (ventral, dorsal, et latéraux). Le pré-Kraksis, déjà instruit par la mémoire génétique commune de ses prédécesseurs, identifia l’EBE. Un Aruspucien pur jus !
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/32/Alienigena.jpg
Mais à quoi donc jouait Daniel dans cette fantasmagorie punitive ? Pourquoi cet intermède absurde ? Son humour primesautier ne pouvait avoir prise sur la conscience altérée d’une Aurore-Marie réduite à la condition d’une fillette de sept-huit ans. Dan El s’amusait, et cela se voyait, avant de passer au bouquet final.       
*******
Assaillie par de nouvelles visions déstabilisantes que suscitait le Préservateur afin d’achever de la soumettre, Aurore-Marie se laissait conduire avec passivité jusqu’aux profondeurs insondables de l’Agartha. Chaque cauchemar avait l’effet d’un coup de semonce dans sa pensée privée du libre-arbitre. La poétesse tressaillait chaque fois qu’elle voyait une structure architecturale ou technique inconnue, chaque fois que son regard croisait une créature inconcevable qui saluait déféremment l’Expérimentateur revenu au bercail. Chacun de ces êtres incarnait tout ce qu’elle haïssait au tréfonds d’elle-même, tout ce que sa conception étriquée, raciste et exclusive du Monde se refusait d’accepter : le sauvage, l’Autre, le Noir, la forme de vie prétendument primitive, le soi-disant idiot congénital – le K’Tou – ou encore le loup des espaces forestiers hostiles et répulsifs… ainsi, lui apparaissaient Lobsang Jacinto, Tenzin Musuweni, Khrumpf, Uruhu ou Guerreure. Les femmes sous toutes leurs formes avaient aussi leur place. Ce fut pourquoi la fillette frémit à ce qu’elle interpréta faussement comme le feulement d’une félinoïde – c’était Shinaïa. Epeurée, ainsi que l’écrivait son auteur de référence Huysmans dans sa graphie bien particulière, hagarde, la fragile gamine se cramponna au bras protecteur de l’ex-daryl androïde. Bientôt, ils dépassèrent le lieu où à nouveau se dressait en un retour à la normale le buste de Pi’Ou sculpté par Gregor Karlowitz.
La petite fille trébucha, écorchant son genou gauche sans que Daniel se souciât de cette plaie bégnine. Il faut dire que les ridicules bottines de bébé de porcelaine emprisonnant ses pieds y étaient pour quelque chose. Elles la serraient, la comprimaient au risque de l’ampoule et de l’apostume. Par perversité le Ying Lung avait fait en sorte que la baronne rajeunie revêtit de pied en cap la toilette emblématique de ses fantasmes, celle de la parfaite petite fille modèle engoncée de ruchés, d’organdi, de nœuds et de dentelles. Tout cela était fort bien amidonné et s’apparentait à une torture. Les lésions pulmonaires de madame demeurant, elle s’oppressait et s’étouffait sous ce carcan. Un énorme ruban de soie garnissait sa chevelure alors que sa longue frange lui chatouillait son front bombé. Même ses dessous devenaient malcommodes, ses pantaloons lui grattaient tout raidis qu’ils étaient.
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/44/Jumeau07a.jpg/220px-Jumeau07a.jpg
En parallèle, éthérées, fugitives, flottaient çà et là des évocations des Agartha divergentes, à la semblance d’ectoplasmes et de périsprits des expériences spirites. Cité de Timour Singh le Très Précieux, base secrète de Sun Wu fils, antre du Roi du Monde, forteresse nazie enfouie reconnaissable à ses runes et à son drapeau maudit, souterrain occulte du Taj Mahal noir, hypogée mégalithique d’une civilisation celtique ayant rayonné jusqu’en Chine…
Une porte monumentale en basalte noir s’offrit à l’extrémité de ce monde pluriel, du moins était-ce là le remodelage permanent du palais mental de l’Expérimentateur par excellence, univers-piège dédaléen et infini qui servirait de Tombeau à madame de Saint-Aubain. Un géant couleur d’argile gardait le Saint du Saint. Téphillim ou Golem, il était tout à la fois un protecteur et une anticipation des événements que subiraient deux des protagonistes bien-aimés de Dan El. La statue vivante, modelée par rabbi Loew, proféra d’une voix caverneuse et sépulcrale, un simple mot, une simple voyelle hébraïque : aleph.
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9f/Prague-golem-reproduction.jpg/220px-Prague-golem-reproduction.jpg
Nous avions là un nouvel exemple d’une plaisanterie érudite de Dan El. L’avatar de Golem était posté à l’entrée de la bibliothèque de Babel en référence à Jorge Luis Borges.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cf/Jorge_Luis_Borges_1951%2C_by_Grete_Stern.jpg/220px-Jorge_Luis_Borges_1951%2C_by_Grete_Stern.jpg
 Les battants de la porte de basalte s’ouvrirent en silence comme s’ils avaient été commandés par un super esprit. Ce temple du savoir livresque renfermait toutes les écritures, tous les récits du Pantransmultivers en des rayonnages s’étendant sur des éons. S’il avait fallu chiffrer son contenu, on aurait obtenu une valeur sans cesse changeante, de l’ordre fort approximatif de 10³²¹. Le monument présentait une structure étoilée, non point pentaradiée comme les échinodermes, les astéries, mais à vingt branches. Cet icosaèdre d’un nouveau style dont les hauteurs vertigineuses dépassaient la stratosphère se constellait d’une dentelle de tourelles ajourées, de campaniles et de pignons. Nous devinons que Maestro Leonardo avait aidé Daniel lors de l’édification de ce temple de la Connaissance.
Tenant sa prisonnière d’une main ferme, Dan El ne lui laissa pas le temps de s’émerveiller à l’empilement infini de maroquins multicolores dont les titres écrits dans toutes les langues pratiquées au sein du Multivers brillaient de mille feux tout en lui restant parfaitement inaccessibles. Certains ouvrages étaient constitués uniquement de vibrations, d’autres formaient des kaléidoscopes multidimensionnels, des codes colorés calmaroïdes. Plusieurs d’entre eux paraissaient réduits à des émanations gazeuses, émotionnelles, divergeant d’une sensation à l’autre, évoquant tour à tour tristesse, joie, peur, deuil, renaissance, car telle était la littérature « écrite » par les civilisations éthérées. Il y avait également ces assemblages minéraux de silice, de feldspath, de roche métamorphique, de gemmes facettées, corpus de la poésie du peuple de Kinktankt, sans omettre les données numériques abondantes des Olphéans. Lorsque la littérature n’était qu’orale, des nuées de sons de toutes teintes s’échappaient des étagères treillissées, se mélangeant, s’amalgamant en une confusion symphonique de récits disparates : Geste de Kâarl, recueils de crissements d’oursinoïdes d’Ankrax, grattements, clics et onomatopées des sagas K’Toues, rhapsodies rauques des bardes Haäns, pincements de lamelles d’écorces de toutes les essences des aèdes Naoriens, etc.
Après un temps incalculable, nos deux protagonistes parvinrent en une section singulièrement délabrée de la bibliothèque. Les murs en étaient fissurés, rongés de moisissures, des étançons avaient du mal à en prévenir l’écroulement fatal tout proche. Des toiles d’épeires gainaient la plupart des volumes que plus personne n’empruntait depuis des lustres et des lustres. Les reliures tavelaient les pages pourrissantes de ces œuvres délaissées et témoignaient de leur déliquescence et de leur déréliction culturelle. Lors, la main de Daniel Lin lâcha enfin la fillette, cédant tout à plaisir à la volonté d’Aurore-Marie de connaître quels étaient ces livres ainsi abandonnés. Montant sur une escabelle, bien qu’elle craignît perdre l’équilibre à cause de ses bottines, ses frêles bras parvinrent tant bien que mal à se saisir d’un exemplaire exhalant une fragrance putrescente. Avec avidité, elle en feuilleta les pages qui s’en allaient en lambeaux sous ses doigts.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c1/Duseuil.jpg
- Pages arrachées au Pergamen de Sodome ! s’exclama-t-elle. Publication posthume de 1924, éditée par Mireille Havet, poursuivit-elle de sa voix enfantine et toussotante.
 data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxMSEhUTExMVFhUXFxoYFxcYGRkaGBcbGBoXGxgYFxodICggGholGxgXIjEhJSkrLi4uGB8zODMsNygtLisBCgoKDg0OGxAQGi0dHyUtLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLf/AABEIAREAuQMBIgACEQEDEQH/xAAcAAABBQEBAQAAAAAAAAAAAAADAQIEBQYABwj/xABDEAABAgMEBggCCQIGAwEBAAABAhEAAyEEEjFBBVFhcYGRBhMiMqGxwfBC0QcUIyRScpLh8WJzM1NjorLCNIKzREP/xAAZAQEBAQEBAQAAAAAAAAAAAAABAAIDBAX/xAAjEQEBAAICAgICAwEAAAAAAAAAAQIRITESQQNRMkIiM2ET/9oADAMBAAIRAxEAPwDG6FUEzkuQO0K1plVsq4xp5clQWSFA5M4pQHDj7aMnYKzUuW7QOBrUU2ZRrJKAZg1tSlMMPF9eoR87Dp7KbKT9qEjuseeDYa4orentTDUb3/EBnWNNLlgziwIYFiHA1uziM7pIG/NHlX4x8ocuhEKSliOPlFms04HyiuYsmJtpDJ4F/GMw0HRNQoV7pw4ROtQDHHPhEPRA/wCJ9InzgCTDOgjWZP2Zb8We4DlBrKSVK4YNk/zgNmWyAMionx8YkyF1JxqBDEYB211+HxA/mJNslXTLI1DXmBjEVSxfVRqekStIz6SwxxGvWYUFaVErTT2QKRM6Vy2IDf8A8k/8l45a8IgT5nbGbNsz+UWPSZIZLf5YHJSt+uJKLo9/jJGu8OYPyi8ta8jikHVltin0EAm0S/zV4iJ9vnnEDEqbVBj0qqJne3pHhEuav7sAdra4hTFFxT4SIdPJMgbz4+xAVdZlsUHUoHxEeg2Naip0vkaPRgNlcs485QSEvHqGjJoUlKq1TRyz0bCD4/arM9LkK6xJI+FWOOAr71GAdGCOqn7QfIRJ6WqJWnDuqw3YnmBEboqn7Odu9If2XpHWXtEsbUf8oNf38/3iPZv/ACkfmTDL6fbxQVXKBC2AvF6CurYXeNXKJQy3S/ZFSRQslKgHIorWOMZmd/ia8s68o0+jpRV2LoUvq00145K3u2O6LEpSpl2ckpBvNg4buvlkcYoLcXVN1qIcivxJ5fvGgSxmJFSQARk5YeGMZ+2ntznGF3P+pMOQAV8OLvC6R7tGqIYovdOvVjDdIksBWM3oj6KGvVE1aAHJOuK6wuASH/mLBMxwSH1ceUM6VR5CuwMMT6wez2pFXmpQAXLuTsIQKnOKbTNpUiSbh7atWQYlR4B65QXQfR222iUhlTTLZKhZ5V6XflrCwZgU11XbSQVEKJxwIjeOPG9s2pNo0uOsR1SVTZa2SqYkLS14kCik1BI4tFnpazrSEqLsCGPixyfmDES1dCrbZJUu0yPrJXLYzJMxIIcVXduqIIN3uhyxZ4oU9NJikTJdoSSC6kGoIcg3d2LRrw3OB5fa+thBwPyy2RedJ+7Ka9gupGQbwfzigtYDBQIIIcNq1xc6TmBdnkKA+FT4u/Z9A8c2me0ev7ZJ/rT5ikWWkEs+TFW7dFNZZjKFW7Q4ViwmTnKg2Z8zrgl4NRUYjaD6Q6d/gned9Ya/aA2H36wW0J+yPCBKn4T7A/aPQNBqK5CM+yNdMPlGClpBSY2nRecBZgVHBJbtAYRYKqvpQ/WJ2pXjnSuGBjuhq3E6gLDPjhDuk6h1wFD9lMNHxYFxy5AxG6IqDzcfbxr9kFZT95Q+sRDuj2f2iRY1feUHNxzYxV9fBiKmW1H2h9MTui/lq+0lqZwUAMdZDF22DW1RFHayb6qtTdmKE8YtpFrDSlEkkoAWMi7uTwblFEs0BImywNTY53ctXzigt4ZU0PVwC28FjXCkXk20DrU3SKjGmJSkueewaootJJurWl3cjdQjAc+UOSDlqBSA8C0krDGDXGiNpFbke84zl0YPY1ukjd6w+TNICkvraB6PUwMdOpyeKdJm9LWlSp6ETDcluEkj8BIClUxcPR4+jeiilTrOqWAEyUIlpkLloVL7N3uspRwATUGt4jKPCNOaN62WwHbTVPqOPoI9e0V0k+t2OyzpVoXZy/Vz5cqUmZMKxilKSlV0ulyohrqi7UI7yyyOd3tqtH2GfLUesmSurpdSiWQp2DlSr3aq/wAIoauax4N9LujlWa2zBLQ8iYBNAKHTLUsssJVigXqsCB2xH0PZ7UFocBQ1Xmc7eySI8h+nG1zBLQJSzcKurnpA7xIK0AnEMEKLbYcdTIXemK0HahNs4oxQCggZZhnyZuRjRJVesaHFApnAr3SWfgIzPRaQBILO57SqcA2ynnGpsgBsagRgpJemtSaeUc8teV03j0zaE9rDOLNRLHfq2/zEBcpjSJqJtD71Ymsc41UMrq+ww6cewz5xxNefkYSensxekiyu7Gr6IlRkkDbqD+pwjKy00O+NP0RntLUNWpvODDtVG09ZDOtiEJIcyyHcsCVJzyLc8GrEXoeDemH8vjegulJp+sggkEoQGOBvrHZOp/QwzoykgzaioTjiGvYiN+4g9HJKrSnfluMUz+/Zi60YPvKR7wMUTnb4wQVaW5TLUdg8CIs9DsUpTdBe7V8KnF6NXw2xVqnXlJdLKLJoSAXI3kcDnlErQyymqXLO4D4G75EwTsre3EiciiXIo2XZFHzLAbKxR6VJ69b4uC1Czh2fONHpBaeslKTgoA45EqagZizcozNtH3hdSa4qo9NQwhyUSiavWo8X28Ir7cKxMknAHnq4RGtqKgQZdKH2OgPCFm1c7IfIlsDw9YGtOMXpDSjQPqix0Vpb6qu8ZYWhRHWSzgvaciQAMcWAOyAhNGiLpycpEolIdWXz4ekagehTenky0oTLsiEpc3XYC6xYsAWDGLnTfQrrtGmQlX24+1QtWJmgEur8zlOwK2Rjfok6Nz0yROWAhKppu33BZkYDeFDU7x65pG3mXdQi66qJxUpRGSUDxU5CcTSOuptjfD5ys9tmWULl2ixzJLKZRAIQFDFgqiSaUSWU42RdaMnpmSVFCiRuOayRntOuPb1aLM0AzVEFmICmJGpbdlW4JYVFRU4bpf0TkyGXIlhBIusgJEuYSQQjqwGEwnu3AArtDG6CZz2sb6YC0oY7ag76wshNPdPdOcLaHpvr/MJJJIY4eXv0jk2BMYNv+fzgUyZ2QIfP7w1wCYKRmkxCnB3xedF1Blg4atfjGfs9X3mL/oqpI6wqIDa2yz96zBj2ardPKAnKxY9QmmBYqJB1HCu+JnRsKM2c5NCBUVxWIi2qxiepZvXWN8G698FIwY5Nk/e2QTovMebNUL1Qk4Oc8fU5x1A2iUvag+s40yjNX9hjUaAP3ur/ABZOcYzN8RnEVqtM21M2dJbvC5eOeKS3DfrgWhCQSR+O7lmD6hOXlFdZXE5H5hjRqxa6IVQjF1uWOtmrl3j4ZwTm7KZbJNEXGvUOwEE0xwoQw2xRW9xOXXA4xoLcooCRkFdlyMAQC5I/qii0un7zM/MW1UJD8wYclD5IoKxutEfRybRZ0zVTDLmqrLSQCi6QGv5ud9MwTGMs9ouKSUgOkhQcAhwQQ6TQimG+PaOiHSKVapPYAQtDCZLHwE5p/pVVjvGIMbxk9s5b9PLdJ9H51lN2aghyyVDtIVqCVDE7DXZFPbLMpBKVpUlQZwoEKrg4Met9NPpDsujklKz1k81TJQe1sMw1CBvrqBjy5H0ude6NIWGXOklRYyyUzJYL0Sou5bMFMa/529M+X2GABX3xjd9FuiRT1c20SETOtBupWKymYh0qcXlJK1OzpuAZmKXoraNGWq0J+r/XF3SF3Fy0BFGIQpQLEhRwerNWPT1TfrAFxU6UUly8kpUCXBDzE3ag4gGCY/ZuX0Sifs5SAVAMSXBQ4opandgBgKl0tmRIsljTJqBemKAClkVIGQ/CgVZOAfW5L7BYRKSw8yTxUaqJNXOuBaZWbirhZSReB1EOR5R06m2O7pJK68IFbZKVABSQQCFBx8SSFII1EGo3RDtdtSkBTjk+r9qwk60qNXrk3CjsfZzjHk34vJumllCLVMuhkqUFgarwBI5uWijl0fjGo6fyPtwsYLTgXopBZQ/SUHjGUmFiduHGOdaRyXU8DXhhBFBjDZhod8YrSJZxTjF10dP+ICAQSl3UwYVORc0ikkYHfFroGqljNtTnP5wY/kqhz1GZPuChSoKBGJR2bwpiRiDtMF6IKdU0tkmmQqqGfVJxtMwSgtRSAVXUk0GN4DdhBejd6/MIIvFnLA5muzEx12FjoL/yzUDvEHDPZGQvRqtDXhaVVYsolm11aojN9btjHoVZKtLLTMU57SSWzYjhlFhZ1hJupdgrdiylMTk95opuqAL1oCqm7KLPRckLSwJBGRNcDhhTWcttYsSuNIk3ZQUrEkguGFRV8+eUU2kC06Y7468yIuJrtJCgaTGL4dpiBXGgGyKnTCAJyscBzYPDkoFKmZvHWTSMyUsqlLUhRBSSMSHBbmAeEAK9UAKqxi06RLZoC9eUhZvEkkLq5OtWPMGKG0SJiKLCgMtWzZG/0l1ToVJU4XLSpaSG6uZULQNYcODqUN8VGl0X5KxqryrHow+W71eXPLDjcRbD030gkhAtc8IJAIlsC2pNKHVHsXR/pQiWn72bRIcJum2WhRmLJr2ZaEgJDZsNTR4DZyUKvuAqWXYlSVOCAwusQoY4jA1jrdpKZOYzFqUoZkkkvUkviSSSTiSTHfLDfTlMtdvr7R+lpU2iFpUWehGEOtctV0lCQt6FJYODQ40NHpHx/o/Sc6QsTJUxaFDApJEe4fRz9KKZwTJtR+1FArNfofOMZY2TlqWXpZ6R0imUlSSpSkyiUHErAA7IKT2iq6Q7sTiLzF+6L9JRPQtMyWoKT3WKb604BapblSDrCo2WkNH2S3yrs5CZiWDEEpWncpJCga5HOPP9JdCDouZ9Zs8wzbOoXJkqakqWm+QBdXLF4iv4SccSYx48bb8vQvTKwqmy/s0FRSozAAkuxCr/AIBOH4Y8+mM/LOPUbHbUy515a798hBAV2ZQmKDBSz3yBeFK0LOCG8qmqZRAwFAzYB2wjlk1CKXWBz5oMMUH9f3hJuEc7WkaSaUpE/Q62Ki7ECnOIUmvvfErRxa9uMU7Q0ifOVfQhRSlSxeNACSjAqJFdj1cahDtASFpnTAoMQEkg7b1QcxtGqOQAkywB2iQsuaEEthuS+0Kg1gmgqUUkVIzOBvEpywU36nzjpKDtGD7zMoe4vPbSMjc3Rp9GzWnzMKS17cYzVYseguCaH8h9IZoieesfVi7kbSWr72Q5WBb8CvKG6MQ+PgH4nUK+MYhanTJaUk4XJgUBjdxBFDhSK3pGXmgtilxhnWjUzixnr6yzgNVy+eRYng1fGKK3H/D1XB8jyZqUpDn0ojwxSmJAzDbWBB80iDNAG7RjmREGCEuCMoFDgYpUz9vKFqYqUqYzLKg3aFGHLyix0D0Omz7pNEqAILZEhsdkS/qSJigAhJUogAtVyWBflHtGgNEpRKlJA7qUp5JEeqfLucOfh9sFYuhUqUpKWvXcSWJL1rq/aJ2k+g1nmp7IKJmKVpoQWLYc+EbPSEsIUQ1XxyIYYZxDVhry2bvKDftrTzxHSm3aOUlFqBI+GaMFbDrx3xtbB9JlktMoy7QAUrTdUCLyVA0II9IkaZ0dIXK6uapJT8TtTJw+Ad848c0z0dNhtUpKu3KmpCkEgFwoENvB9I1JL/lZu41+m7JYpKEGwWtYN+8mQCFBA+JaS19BwYk1wwpFCUlx784ZZpSUBkpArVqa8dcOKsI4ZZbbk0RQrCTFQ0qrHTFUjGyBZ84k6PW17cdQ84iWfA1g2jRRQ2HNsoZ2k3SKmdjgTLqatLbEZfCOB1wCUQwIDXVJG03hMJJO9hwgEyfVYfDACg7RJUw3kDlDpNpoeziJaeRJ9ByjQF0eT1k38hilbb75Rc2M9qd/bPlSKm7DFVtJHZX/AGl+URbHMILCl4prsBdtxLcol2bur/tL8oh2TvJ3/wAeMZnSa2TLIkE3G7pBIfFQBY6optIANLIzTyrWLyQXkLwZs3fWw3Hbnviit9ESzmCoH9VPOHLpRFekBlGph5MDkqqY5kaOeOeEJgK66H2XrLXL1JClngGH+9SY9wkSgEj3lHlP0W2cKtEw6kAfqWD/ANI9WlnLb5MY74dM1n9MSmnk3qEjst/QkOTmcPCASpfaarbSNRar4NFxpGzIM5ZKhQJvBqhwEpJxJc4MMXDx1q0entJWJpAZ13paUgKvP3scWwPCNjbOW+Ui8AFF1Fmd9ZJAxIx2Q7pdoIWuxBkgzJSipBOPZILVwcU4xcWvR9nsstdovFIum8qY18B69m7U4AJAD0D6jaKvCT20kKIvqFKFRUSCwFRTlAnhqK4exDDErSEjqp82X+CYtI3BSgDxDHjACaYRxrQEwaoVYcH3rjlmHkUjKRLKGvDbEvRD9sh6BW3KI9loVRYdH0lRWkPVw1WYhqxudqqJS6uKDVlk2+DmikhycuQAHgDEWdLKVKSXoWHpBtGS78wUwH8esbs4SzsimVace43NxWK7q4trOh02o7E+JIiuYxmhOsndmf2l+URLGO0C2HsPxaJVlNF/2l+UB0e15mq2PAlozE0FgJ6lQcMxxI1b9VIq7Sr7EPilZ5EfMeMTNHl5aqZF+WQiMR9ip8iRt1xq8xK4lobKRjDiduULLEcyW7t8ocRCwhgL0H6IJJKrQof6Y/8Ao/mI9Kk9/Y//AFBjB/Q/KaTOV/rN+lCD/wBjG5RWa22v6Wj0Y9MVV9LdGKXctEmYZc1HZBAKgoKdkqTmCaVBAfA4Gts/TSSmWoTfu8yWl5kuaCVAOe0gnvpKqYthVsNZpY/YrJegvOMezUtXFgYzdr0XIWEpXKQshQUjrAFEEfE9WrGgjaKkqtcwT5stpKLplJJqtQAAmLBxYJDPia4JSYu54YkvQjVhUZ54mCWSbiHZQyaje3iHpF2d8zkdWBOBwgLynpwkC2TD+NKF/wC0JPikxRJUGi6+kQkWkAYhCRvAXN9COUUUpRatI45dtQqi0KTSEhixGUFJBdUXnRCTe6yrMQPfLxilQcRF/wBDUqN8pAorZiw4xvHsVmtKoHWqArU+Zib0cQL0x9Qy3++MD0pL+3W9S5fbUxL0Cnv0y+cal9E+zzB1Vs/MkD9XyMQ+r/pPKJqH+r2kvjPSD4GHXB+FXMw6ZqLZ1UWf9NXlAbGQKvWvJm84HJWwX/bV5QlhWKVqS7eFTlGJOCt7IqhAOIMMVN7C0gOCx3U9iFshpszgKjvqgZ8+GEPpIiRQQ9OEBWeyIegUjnSeDHEwN45ZgL1/6LSBYhTFayf1AekauyK7ZY668ozH0ZoH1OW2YWdrmbMHlGgsSD1i64Z8o9E6YWdql3pS0/iSpPMEesUWj7OEdsqK1EVJLu4ckDIOcIvw9H9t6xmLPOUAeyrFgUpSQGo9FY4u8KWVlUboGZJcPvdq4xCt6ixFQBeoQasheBMEkkBTAgawcTVq7Br1mI08KVNQluyCQf8A2CwAzjWeUSeT9PFk2xe9I4M9OJimE6LXput7XvQlR5U8BFInGscs5y1BwuEUYFLNYepVIxpBomM8abohMAlzCX751saI+R5xliMYtdATzcWB+ItjqDV5R0xFR9Kqecre/OCaPU17ZEe3P1z6wDBbED2oPZEl/wDjzNs/jS6ILeHt4YlJEjYZqvA/t4Q7q16o0zVcg978ivIQljLs2uvAeGUcDRX5DCaPTU8K8D+0HppZ2ZbBQJ1wqKgYd0+sRJt5yMi+ulTnEqSnsj/2bmYIEFJDNqMOakMSaqEOCowSGozeFNIRoUxVPaegSGschv8ALSf1kqJ/3RfWGX21HOKXooWslnGqzyTxMtAwi5sM5gotV/D2Dzj0MrB22ndGVlpAnEIYqMxY5EkhXaqzODQ3ctWpSXEZ/SmiL7zJVJhooOUiYBgm8GurAcBWVNQKZIilJDqVMmEhRDgsg3T2gJbVAIHaZQGRLGI9inBduSlKgsICpiiCWDpWlJACQCSSoA1DJUMgYr9K6WVKkOslJSEpEsd9RCg0sAmqyoBIUE5lRe6QLHolopUmWqZNuidOJWtu6lwWQnO6kMNtTiXhDy7pogfXVNkhIO8JHhWKZMWfTBJGkJ+Qv5flS3rFYo6o559tRylNHKMMVCKMZ0TSoMYtej0m8CXA7RxJGQyziqlJifoS1XXDDHPcB6GNcJJ0zKEuczv2RlDLBMDKq1cwdkA01PKlglu6BTjCWHunfwOEF+0m9f8Ad5aB/mLPNSjDOtGryhpSRLlvmVZ7VF4Y49mLfLNQslfkV6Q7RqDw9SG+cOWgJQSaqUGAGQzKjr1D2T6NGeNW8PkG4xemkxQxJ1mOQrskDWfIPDlDE5cdhgEtXnwwgCIQyzHGkKqpMKQDGKSJMKcIUCGrgL2TotO+6SNsiVj/AG07PdYtdCTKFxiK7C6qEboo+ixH1SRss0n/AOYweLWyTAC7EPefGjEkPkdeOuPUwvwphlQa8IhWdYYc6Vz984IuaLtMT/JbhEWzpAPDzbDwgSu0noZE+0omKBvSxSpuucFXcCsCl7ECkWJUHLVSA1M2BwOGBeHTEi8oh6H36Qkkdgamc0aJPDemTnSNpy7SaNrloL+MVBNGjRdPrOU2+crX1Z3/AGaByp4RnQGjGV5MNIJeGvSCmsNIYQbLg12DaLT2i1MP3gSJbvEqwJYnKu3nFai6WAC+EdYj2IbpBLqHyhZCOzzgt4SRMmdmWHyPrA6axChFE7oFdEWxQl4YwSxFiPLfA8oYpwQ1C+VIIVks1+cMRjV4jiYTiOb+sFuZtxgRij2o5KcIJMHa+W6GJEFRVAwyZgY5a9UCmKeLSey9H5r2WzHL6vL59UgxYJLXK0qKZPXDwij6MLH1SzHVKljkkD0i4mIdCTmMc9RqOUellb9SC5IGD8qV8ecV6U9s1ZmqG8TqiVJndgV1+sVyu8WJwBo3vHUaUgSYmZniXxZ6jUDHBSu6GbKldeN4Bn2ZRFlWhQxLvhXmbvDLXDpzksxqGLEgigzYEBji52RJ5p9JiQm2pzvSEE6nvzU+SRGTWA8bX6VENaJJ/wBIp/Sr94xZIAyjnl2YG8cKxysYcoAAUrnERpCXBgtmTWsCs71g0sxj2jrSHZoRApCTjQQuUFR4wH5Yj3IOnDhAI1BQJYUd3lEpFke7eIrqI9iCXboAAhgLtiA+cRWRsSA1UnXhr+Qjp9mRggpBAyYiuURAkHUOAgv1dIwDv4RoI08AFnSo7DRvnsgCZj64m9WAXu7cIFMAjFhRyjlAFxKYaoGuQMX4RRPSuiKybDJd8Fp4X1gY5UjSEdgOCKfmrsapx1Psjx2w6btEhFxFy45IBejlyRXHe8aK1dPlqb7NQObXSFMxbvJpjtjtuMvSbIoFDY01u52RCKrqm7INaOHz2b9cVeiemFjVLSV2iShTAKClgEH4qKIPOOtHSWxj/wDXINThMQpsDkTt/mNaq20CJrh2FXOb40w2PA1JLAhVPy50cvzyipT0tsYRW0S3arOo7mAcmtRDJHSKxzGInSxePxkovGmCVkF8coEx/wBKB+1szFxcmV11l/MRjiMWjU/SRbETrTLEshVxBBUCCxKsCzh+zg2cZcSy2EYyMMRuhwLw5MskZR1w405xkiScYIF1bKBy0E7PGH9URXGMo+bgIYJgZtkLVRAukDWaQipCsGBGUWkMJgIG6A3hBTJoCQaU8ss4i9XsVzjUFWZlYbwCM2hq0F839+sHTOFAAcPIaveMcEVF3MNVuedHh0jEy2x4e88sIdMLKwY6ve30h5U3xbjv2e8IbMIGHez97IkRSczT1gE1scNUEUgksN/yhJ6QNRakFSMEw1XOCKUB5ef7wNowQlwMYwQp94c4ApVffKNRM5aT21fmPnE7QoqrDAef7RAnd5W8+cWehgyVHaBHv+X+t5sPzWaVNjw4w1SoBMXV22QQbY8WnpSUJ3Q5QLcYEktu8t0GBpGKnAe+ULcxhEiCnDfAnJgiUvDQmkEQmGROMNcioOykOWz0w5wKYXoPSm2GooUYax1GEQrbAro1xYipyVFsDyww+UKgN6+L8aeMPM2nm2G7zwgKZh/ZhtEKOvuc95hUli+PvJoeJah3t1YchBWoU2Qp0xwHwJ8dZiM3hBLTN7VKgUDeMR0EqIB4mCk1RyMMOP8ATnuAq8TFmr5kk7eDwKaBdyc0GPOBIc20BKSpRYPxrltLRTWvSr9wNtOPKNBOsqVpuqDjHkD+8QrZo6XLllV3AHFuGIjr8Vwnc3WMvL0zpRS8TieMT9EGit49YgE0aLbRcshH5q8MPSPT81/g5/HP5JBdsIcAWg/1Y0r6c4eJLx4/J3ATVhhElEumowWTILgPiNmX8jlDlHz9YzUjIPP5/wAxIQmmWLwI5hx7p6Qsqa1CNcCGli7i+OeMPChnwgUxVcoYmYNfD3x5Q7QkxZIxf9oBNU4pzeFvl4ZNUwoc/T5PygQalkEas98D62HKmOGf04EwDqhr8RG5BVylRNMm31aG56q8qmESCBC39/vD3tjJGWrU+qC37qS1DgPe7ziN1pOWwMIaup9tDtFLQ2RgVa6D3yhxIyNY67gCW1mBEK67YHNFQ2Q466DlzhySP398YilfaJBxxFaA1auWUUSegGIHSOkk4YjzeJUo4Qlss4Wi6p22Y0jWFksoym4xgJjTaKsxAD5D2YfZdES0dpiTkSRswGuJ0osX9tHX5vlmXE6Y+PHx7FnAM+HDKr+POI8sVrBp6gxOOHvCApTn5+9pjhXQVeRB3QNJ2PBimmXDyPD3jAgnLdjk/vwiqQlzC5pu4tCpmQ6ejj7/AIgUlLZRcJIArX3uGqGTuHv2YHNS4FKsGO2gJ2ZmGhBwO8NhRotIWXUu/uvvjCrdqAU9+njA0Ku5ViVFeEiKNa8PV+PnA6bf0xImyS++kRup3RqaFWhwO70MKr3yEdHRkioxgSceJ9Y6OiREY8YRWPCOjoEar4tx9Yr5OJ3esdHRrHpJqMBvHlEs+kdHQRGTu7z9IHr3GOjoqnLwgpzjo6CIwYHcfWGfErenyjo6GANeI3jzMDT8o6OipNl48B6RMk90+9cdHRJDn979P/FESxjw9ISOiqLO+frFfHR0UFf/2Q==
 Elle lut au hasard le fragment d’un poème scabreux, l’Hamadryade indienne, avant qu’il se décomposât tout à fait :
Frises des dieux des Indes, extase du Corybante, embrassement des becs…
Son attention captée, elle n’avait fait nul cas de la présence d’une lectrice, une seule, en ce lieu désolé. Une fillette d’une douzaine d’années lui ressemblant trait pour trait mais qui n’était point elle : Lise de Saint-Aubain.
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/96/Chaplin-La_Fille_Du_Peintre-1881.jpg/157px-Chaplin-La_Fille_Du_Peintre-1881.jpg
Un claquement sec fit sursauter Aurore-Marie au risque qu’elle perdît l’équilibre, chutât de l’escabelle et se rompît le cou. Lise avait commis ce bruit, refermant le recueil maroquiné bordeaux qu’elle parcourait avec dégoût (il s’agissait des Eglogues platoniques de sa mère) geste d’une violence telle que le papier était parti en poudre, ne laissant subsister que le cuir de l’ouvrage interdit. Avec assurance, elle jeta à la face de celle qu’elle exécrait désormais :
- Mère, ton œuvre est morte tout entière, immergée en des abysses d’oubli. Je ne puis en sauver nul vers.
- Damnatio memoriae, balbutia la poétesse, prise d’un vertige irrépressible.
Les liens maternels indéfectibles la rattachant à celle qu’elle prétendait être son double parthénogénétique venaient de se rompre à jamais. Toujours sous son apparence fluette et grotesque de fillette de sept ans, Aurore-Marie affrontait une Lise inexplicablement plus âgée et donc pré pubère, ce qui avait de quoi la déstabiliser. Elle s’agenouilla et tout en sanglotant d’une voix geignarde, elle supplia le fruit de ses entrailles de lui pardonner ses erreurs artistiques. Mais sa fille resta sourde à ses suppliques et répondit d’une voix aux intonations déjà adultes :
- Tu n’es plus ma mère. Au fond, l’as-tu jamais été ?
En retrait, Daniel Lin observait la scène avec impartialité, ses yeux reflétant sa tristesse intérieure. Déjà, il avait pris la décision de ne point abandonner Lise à l’effacement général de l’antichronoligne parasitaire dont Madame de Saint-Aubain était le seul toron encore existant à cette « heure ».
Suffoquée par ces dures paroles qui ne faisaient que refléter la réalité, Aurore-Marie resta coite, comme tétanisée. Cependant, son amour narcissique pour son double perdurait. Elle se raccrochait à son projet de roman hideux dans lequel elle envisageait d’introduire des jumelles miroir ne s’adorant qu’elles-mêmes. Or, puisque le premier livre qu’elle avait tenu entre ses mains était postérieur à 1888, Le Trottin devait éminemment figurer parmi les rayonnages. L’apercevant enfin, elle se précipita avec avidité et impatience dans le but de lire son contenu à la fois morbide et scandaleux.
Mais Lise la prit de vitesse.
- Non, mère, vous ne saurez pas en cet instant ce que vous écrirez plus tard. Moi, je viens de le lire. J’ai honte pour vous.
- Le mal est fait, ma fille. J’ai eu le temps d’apercevoir l’Hamadryade indienne.
- Vous écrivîtes cette abjection après avoir occis une enfant de la rue. Père n’a pu me cacher longtemps la vérité.
- De quelle année viens-tu donc ?
- 1893, lança Lise avec mépris. Un seul sort pour ces livres exsudant le fagot : un auto da fe inquisitorial.
 data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxMTEhUTExMWFhUXGBgYGBgYGBsdHhoYGhgYGhgbGBoYICggHRolHR0YITEhJSkrLi4uHSAzODMtNygtLisBCgoKDg0OGxAQGy0lICU1Li0tLS0tLS8tNy0tLS8tLS0tLS8tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLf/AABEIASAArwMBIgACEQEDEQH/xAAcAAACAwEBAQEAAAAAAAAAAAAEBQIDBgEABwj/xABJEAABAgMFAwgGBwYFAwUAAAABAhEAAyEEBRIxQVFhcQYTIjKBkaGxByNCwdHwM1Jyc7Kz4RRDYoKS8RZjdKLSFYPCJDRTk+L/xAAZAQADAQEBAAAAAAAAAAAAAAABAgMABAX/xAAsEQACAgEDAwQCAQQDAAAAAAAAAQIRAxIhMUFRcSIyYYEEE5EUobHhI9Hw/9oADAMBAAIRAxEAPwD7jHo9Hoxj0ej0cJapjGOx6MPyi9JEiUSizJ/aJmTgtLTxX7XBLjeI+d3xfdstj8/OOA/u0dBDbCBVX8xMRnnjEpHFJn1i+OXNhs5KVTgtY9iV0y+w4aJP2iIylu9Ki1Us9lbYqcrzQj/lGEk2VKchHZigKkgDaaRzy/Im+CyxRXI+tXLa8pn79EobJctPmvEfGFq7ytczr220/wAsxSR3JLQGyz1ZayDkWwjiCpn4h4t5ic1Akd6v+MTTyPljVFcItUFnOfPP/dVHUiYMrRPH/cVHJdjWRWaQdwSPMGLrDYwVdNc1toKPDocY1PubbsXSLfa0dW2T+2YpXgS0MbNyvvKX++RMGxaE+aQk+MZOzTZpZpiu5J/8YuXa5oLDCptqWPeD7oZOS4YHFdje2P0nzE0tFl4qlK8kr/5Rqbp5b2K0MEzghR9mb0C+wFXRJ4Ex8elWxRDql/0qB8C0RJkzKFgdhofHOKLNNciPHFn6Fj0fCLtvi2WMj9nnEoH7tXSQ32Tl/KRG+5PekmRNIRaU/s8zLES8s/zez/NTeYvDNGRJ42jcx6OJUCHFQcjHYqIej0ej0Yx6PR6M3yx5WS7EhgAueodCXuyxL2J8TkNSA5JK2FJvZB/KHlBIscvnJys+qgVUs7Ej3mg1MfIuUfKm024lKjzcnSUk0I/zFe0d2W7WFtqtE2fMVOnqK1q1Og0SkeykbBEJy0pDksPf8Y4smZz2XB0xxqO7IykAZR1c4AgZk5JFSewRbZrumTCMTy0Hd0z2GiNM3O4Q2s9gRLHRGEHrE5niS5PbElFdR77CpNjWaq6CdgYq/wCI8YOsFilp6aR0qh1F1De5qAd0XWwBgHy3RVdqgmYDQucJB2ZZa5wzdICVsunTCEu5f51MUy5vrDUgMzdjUg9d1y17Ul/Z27wXjyLmLfSbw6fOsQX5GMo8UgSyol4lCpI279RE5k9zhagfIDRzSPKuabQhaaZZhvCIIu20gkMhVDUKGwtm0MssH1BokugisQJAAplXg0Mky05qrk/6xRZeT9oAGKWAxfroZ/6uEFTLptDAGWARpjR5gwXOHdDU+wNPWlmAb9IVTAHNeA3Q/NyWpm5tO440/GKTyZtGfq/6/gDGWWHcDixLLtCkZKcfV0/SDZU+XMoQyt/uOsG/4PnqzXKSOKj/AOMESuRQ9uceCUt4knyjPPi6sX9cuiLbg5R2mwEBB5yS9ZSjQfYOaDwpuOcfWeT3KGRbJeOUqobEg0Ugn6w94oY+Vz7hwJ9WtS2zC2cjcQB3HvhRInrkrE6QsomJ1HilQ1G0GK4fyV03RLJiP0DHoy/Ivlgi2pwKAl2hI6cvQj68t807sx3E6iO9NNWjnaoQ8r+UibHKxUVNU4lo2nVSv4Rr2DWPi86cubMVNmKK1rLqUdT7gMgBQCkN+WM9cy2Tysk4VlCdyUkgAefEnbGdXPUpfNSQ6/aVogb9+wRw5Zucq6I6YRUVZdNtHSCEDGs5JGg2qOgg2yWQSzjWp5mQWzhGYIQnTZizjtgu7mtMy5JqVEZkn5Ai2Wghw+IPsyrCqlwNu+SgWlSVdFTgE/J3wci8SqhTXYGrwGkDW9DMPaNWDM2mWtPKKbKQpgKK3waTRrDbQtWHoCozGyoepiF3IJWkkABJxKOQ7e2CpKDkpLK0Vow0V8YLkWQM2YXnvHuFYjlyKMaKQhbsIS6S+haorwgqSvbGRsZmJUooUoAniCBQFjTKGyb0mp+qeKT7jHA4UzteNjeYoBqxIJGbgdsKDfUxn5tJPEj4x1HKFRzk/wC//wDMBRFcJDdCgTkDHZino2WwQqF6jPmiO0e+Oy73SamSe8fCBTBoYzqDQGIqDH3QF/1hOfM/7h8IrmX8v2ZaR/MfcBG0s2hjUk6A9xjwSonI78oSTr6mgP6sDeD71QEq+rQvqqYZUDd1HjLG2ZxaNVPS1SQBq+XeaRnOVFqs4TjBdYaqACC9KmgI3isBfsy1VU75kqLnxirlLZSmQokjrIDdv9oriSU1uJOPpYNLWQUTpKylaTiQtOYPw0IO8R9j5FcqU22V0mTPQwmIHgtP8J8DTefgNkt5kmtUk1HvG/LjGs5OzVItMqbKWzhQBScwUGh2jI11Aj1ccnB/DOCcUwfl9PKJtrUkseeWH4zG8oruuQhElKRR0hSlEOSpg77oj6SPpLV9+r8cVyJgwb6NCPh+WOufoZWa3soS2d6D4A76+EHTLKWJSGo7FqndCZQAUglgoB6to5BoNsOLVaVFqMNTvOxoVrsNYmnzSFMp0nf45x2TbGoEj7TZbYPn2oYWwhW13fjtgqz3dJUUkJUHDs5Y12Z7IEsiirYVFt7FVmngIMyY7OG3nd8I9It5WjCgEJPtnMp0AHDWDrywJQUMMRDBP1QdT8/GBbLLCQBoBHBklr3O7DBJbnpMsD5yjpAOYiyYQd0QSmJFywCjQJMs1cosWcIdwOJ2B/jHpU1Kg798Z2tzJ70TlEthNeMVTFhBc5e+OKtic0gqO7LvNIptElRZSyA5HRD+f6Q0Yt8iymkWmahg5bu+XgRUtSi6aNtBqKadsGypcoOSHZTAZk1NN+URtE0BZ2KQCBvpTwJikUSlkbqici5gKrUVkHsHDZBsuzIGnz80ixKwUnSvhFWMkMN/uiMm5MUkpWYEKeVDfsqq1xI7ek8MVJD6PQkbIT8ppyTZyxHWQ2elD4vFMUf+RCTfpMVay4HztjV8jj9CPteS4ytuUyR87Y1PI7OT/P5Lj1ui8nDL3M96SD621ffq/HFFmZwx0B8Iu9I59bavv1fjhamYaMdkL0flhXP8DMTdC1cn2ikXCaMWFuzYfmsAy1bXoYLSxWCCwNCSKwBicxjUZfrrB0u2qKUpQsS2FS1Tt6TnyELZ4Zg/y8dSl22fDjAlBSW40ZuLtB0kMSSsGtXcl9XJFYktCjoO8fGBZQZZzZiaamPLTicpJ2N3RJ/jxLL8ma7BRSsCgUOB+EcKlOw5wHiTAxlKDYgf6TDGTZyEuo4RnTdo1SIT+nj3G/qX2BJloYEKBJZT4gG6qs+2JXbZsQxqAJJJqKBmAZOQyhheEgpSQFKIJS5f+LYzR6WejxJhJx0x2Mp6nui6aEy0YsAVrVXczwBb7XKUhNQVE4kgllFNHpnseIXxbEypYUosD0A5NCdQBuB7jHz9d7qE5MzrYGCQXbCAwFN0UxYFNWieTLpdM+h2WSTT2aFhv98DWuUUzUA54g/cTBNgnY5KJkojFMSogEuEqCTQ8DGevFc5C5cznSrEWIVVi4GQoAxPyYjjg3Jo6ZyVJ9DYTk4K1LkJFH6Ry4DfuhTey5kxCpSFc2faIGIqSXwgYCesfAHbBd7XxLkJlFRos1o5YAl2FTXCO2M3d3KTnLRUc3KIUVk9Zs0O1HBYdsNhwutdHPOavST5GiYlc6St3QxZ3ALkFvCLuU30ZGzAw25RO0XpISSZKVqWS5Wpg+vdupFFvtfPWZSyADiQlWx3UadmGKSg/wBqn3oEfZpZmLeCw7DGn5HZyf5/JcZy3BhWp2/PzlGm5H/uP5/JcdXReTnn7n4K/SUfW2r79X44XOMfd7nhj6TB621ffn8cL5Mv57IC4flm/wBDKzpcGgrV30HyImtOFm4vugaUkkBgXFO+DylkEK6xy1jDA84v766RdZZKiBhSoitcNN0WYEhjs3H5MXSbfOUCAp9A4GQgNvoGu5ejGx9UU0qohg+ucQSvCBgoknpEtU5Zk5aANpWLrJOJDFiRmAGfdV4CnTebLgAVyq+7pHyDQm72DstwhcpaVAhhtLnCSajUkHMbS0HypgUksKqV0k56FP8ATRxprGdTPmqBSDQVLh0nZQvHUTZxcqJwpBJbYA7BKfhWCosDaG0+1EpZg+IEqxBnxZMC7cWglKgQC4atdN9YzdmtyLVJ5tIUkhYSXAcjAVPQ7vKLbtswlSZsmaoKQFEpqxUGqE9oOW0xPJjtUVg1WpCblbePPzkSJdUoNS7grV8BTtMJr4u1dmUkjECzhQ37DpTT4w3kJTNtiJSUCWnECWDBkDEE9rAPvjRcoZ0ii5iwEhQZDOVhOKgTsLjxjpi/1pRRzNa7kZnkveRkzhLClYFKDOGIUWDtUbu6DbztxVNGBNSpOHeQQwfIOdAAIDnpQZomSkhKcDgCgBcpHCgyG6C73lIwSzLUywgFh9kKCuLxOen9ifcrHX+uuxZf12rnzwAokJl+0clVLUGVRXOmsKbus/Nha5nRAozdJwxIANPaSBWGd12lU2XNnzyEy0YUukHio56DDQbYXWi05DGpaCAMVSSGoelV4dJpaRFu9SCkkKmGpKB0ydtDmNNYIsc4GTaEO4Cpah/UAYTCeEihOoNBkY9ZJ2ETA/WS3iD7hAcLX8f5Kqb6/JK8j0Y0vIs/Q/z+S4ylqnulo1fInKTxX5Lg1svJGfufg56Sz6y1/fn8cBTk9Vtg90F+kwestX36vxxdZkOUEDolIJo+wmB0+2Ff9FkiWEhncByfAwYuxuNcRD7miqdMSg9FmzdqF+EF3fal4ukKElqbqdmUJbHLZVkSE5B2ybj4x2ShC3ISAdcvCJzLSkAFySXB0qBA8iVmti2ZKjvypnCmKDNmpWopS4pXDprXvii0yFLAUpgdnxhuSpX0bM4xPpXZAl5SnUAFpAbZvOkPFgZVhKsCQWILkjIgCj6ZwqsATZ5hK1spSVCaDUA4gWcPXPPaYaJnpSggZgEBW1wBpq7xkr6tBA4ng27ygrd0Mtots8i8D61cokALSqgZn5zTTMQLzqiOkSalnO1nPgO6OWOcZcgkN0lJJyLuJlOwBMDqmOYslWyJOSe7/g1912VKUi0KV0lIAqeqhCUuTvKn7AIxF5WznVYgGck9mg7BG0EzBZFvpKIberB/aPnkyg4QMW7bFybUjZ2aUealYEkkyXKtEgLzOzIQ9lWIFMpIKQkvgxJD4QOk2rAOdHy3xllWi0ypMuWpQTLWBLNBlq5FWGfbxjR2SWTaDVwgYRXTGAG7BHJkT1c7M64Vp8Bt52WTJsq0hIKUlqh3UogKJ255cIwS1AJLDVhuAGXlGo5ZW31KUA5rJ95/EiM/fNgVLEsqwspLsAQctaN4xeHyJFLSDsGfY2u0tELR0VMxelNxDjwjylUUN4i2+FdN/rJl/gEUXJHJsDKWDRvGNlyLP0XFfkuMQ9Y3PI7OVxX5LgT2ryIndkPSX17X/qD+ZFtit8tEhBKkqOAOAasAHIL5hR2ZiBvSb17X9+fzBGVFhmkhQlqUgJlkah8CX8XhKTTt9WUjepI2sudMmzHAQZZAVTMq6IL7OkVMNgg8IQFBSQQAcjnuEZqxqXJtBWEFSCohX8SCX7xQjeBGvnIAOLIOU9urvEoytFHuTmykkBkuw4Z7YEVMoEkqSxYgAny+ERVaMKx0KVw17HrC612u0JWFJWJaErHFRKQo43NRVt3Y8Mt2DoMlzlIKnSUpAqoilBmTkO2FNpnoSlKucBCnAUVCpfTdAkkMmYbSpSjUpDkudoegLR2daZS5JPNlwkpKSB0StumBsDd5ikVfAtpchFoVhl1oVAkA6DacmGyMrbLYFkDQF+JMObzmqnupLhC1hNWypn2N4wjvOxmVMKCBQ6b/AJENjrVuHIno2CEgcwAP/kPaQkf8oGUaiLko9WnfMmK/2yxBnJ5J/aULD+1UadBWcUlLTFs54x1SSHUu0KX1LPNW6kkIUnCk4cnKiAzgGjxnrbdRnTWICFFeFacwKsSCNnZGxm33zYC1B5ZVhd6jeUnT3d0MrJbZYJVLCUpUSVHaTtOr1zyjihlmulHZPHHi7MXf9sJUoMnCVKAcO4BYZ0BDMCGOcOOTl4JMpa1HpOAWzJGRbiXhDyllhBQkFJbPDliISVN2kwTcNglqlGYcWMFTMSKgUyb5MM1FY0zTk1JjafZZUzmudehVStcRckkaBmbcYzXKKaVT1AKKgmg7S2m+GtsvoIoAp1JAcghgN2tSa7zCCy3gqWta0mpSUvR6nMPq+sHDGV6v7AyzilpX8g08qCyFJYvUbC/9oIvpLKSNiJf4BA8q0lI2uXrBEydhY7W8Q8dDu0czlq5FyCXjecijWVxX5LjIrnHYI1/Is1lcV5cFQk2215NFLcj6Teva/vz+YIzl1OVAEmktJbhhOXhGj9JvXtf35/MEIrpsqwpMxg2BIz3J+ESk0oS8spFNtfRagvMRoHD/ANRjcSrxSbQUUwc1iDENiMxs+HlGL/YVkvSj673+MVqtswEpUlLjcdnGBjqWyNK48m6vBNAsMUgO3iH2tQngYw86epa6uQZgSxyqp4Iui/VSFKUUpZaWYuzjIln2nvilaFksl6TMYABISScw/Z3Q7jpY0Hq+i687Q65goOkRoMoVdIuEklxtYHi+nGNFJsyeeKZ8slKyllgkJdWTjiwodsE3+JUpSWwiZhIYAPg0JbIA0HE7IXHk0LZAzwV2Ze0WtaJZlEpLhyBVjpV82HCsG3bJ59QQokgJOZJ6TVPvhbaLKlUx1TesCqiT1a7SNkOpCZUv1qXLghgraKZDWKZWlFJci47k7lwBWdCFS6sSgmhAIqc68PCDbNaDo1O3w74Xc+E4ObkpxLBLFSi3TUlqED2XhupZQVpBSnpHCyRwDqZ/GJyXcMI2/g5OkoWDLYqSA4IxVBrQVrXKB1WiZKlKl9IHDRnDhyPdF1vWpIU5Up2SkVIcgHIwLarKtKJalp/djMg1CpiiO4GM13Hq5JIRlKmAZRq+R3Q3uSeUS1JIIcv4Ae6FcgnCok60rvrDC6BjRMcqdISQxOpYw+RXDcOVOyi8nWtyCwDCmxzq1IXqkKYsC2X6wxt004wEqIq/WOT0Gccm2lbpGJVSB1jqeMCEmkkiTihSD89sFz+ql934Ysu61LMwAqJDE9ySfOCFW6YUpGI1BOQz5sq2bYrJuyaSF75Rs+R56Uriv8KozNgtswnrHqqOSdEltNrRp+SiyVyial1V/lVsicn6kMlsQ9Jf0lr/ANQfzBGbs02cEJaYAMI0GzLKNL6ST6y1/wCoP5kZmWsCUkmgwjwAgpJ3a6sLbXAVLXPYMupISMjXuhvJsgkWmUZhxlSa4gGx4dB3APrA1jnBCkSlJriBx6pWQAzHos5YgjaXFIR8pbeVzMBU7fI+eETjG5UisvTG3yG2yaEWtgrNbggijtkQ21oZTZyioAkmmpNdHrGQmWOYpQDFyMTnMja+Zgmyz1zHYKUQhjQmoUSPA+EVeNNLfgmslXtyXzVNzjU9XLLjjK8aR2baioTZiySslABPa9OAEXiwzFJKsCvo0guD1gpJZjweFi5aiDRWYemvCDGmxJcB1mm1Rt5thxOOseM880oU66Ce0THr3RGVZZgUgYDQ1LbCruzjqLMtSVhKXfCQ26M2m7CrSC7DLB5uYQ+FJf8A+xXz2w8xJBfgGfRoSXehYQlATiNXSCmnSJqSfjDKZZ5uIsktTUB6Aa5ZRHI1ZfHskdvVQCOBSc9MKT8YGvC0nmw+ko9+KYPfFltu6fMLpSRRA6w0SkF91DTWF/KGzzZQlhXRBSRQivTUeOREaNOlaNq0z1VshVIV0X3e8QyuJZ9YBrLPmmFyJYGqnIYO20boaXeqUhJZ8ZS0Um/TQkppvgpnSFrU4SeiQFceyAsRKwTni98Nk2ggTP4iDpufWFJsxCgWOb5jbGh8iSsjcyvWg7lfhMXg9XgfyzHrLY8CedO8Nr0sSf1iQkKp0VZHTakiGbTYqTRG6esfsK8o1nI7rSuK/wAKoydllKSohi4CgaZUp4xrOR/Xl0aq/wAKoSfuX0FcHvSOn1tq+/V+ZGVstmM0yZTUUpAOxnGJ+x41PpI+ltf36vzIVcnrKlxNcuiQtZ2BWEpHaxJ/tA1aU38sZR1MqnzcfrE1JUZmY+ti+EU2jk9jmqmBacIUnMUwkEg7Ks3fA9iZaRLNHbCrYdOyNgiVKK1SyAcKEgVcHrZEaAEAa5wrk4PYtJKSBeUNqTZ1IfIhSaByA1Wfu7YxFgtRQtWEBlFmOQD0y2Q75e2rFaMFQEDXUqqSN2Q7IAuGwImLdZICSmiQC/eRSKQSjjuRFtudI0MmyEoUOcwqUMLhD9HUDpa7dkVWy2KkADGFLZwyCmtWJJUe5ona7AsOqXaUAZspBSB2gK4QlvtZWoFDqASlBUzOauWOQfSIQjqfKoq3XkpkXioJOuYKiS4B18/CCp1mwSeeSoIxEpYOKEtkd3llGhufk8iUmUuYfWTMkqyAbE32qCA+VF3oUoYCWUAoVoT0+x6Nuhlmi56Y/Zliem3z0Ft6WQ2VctaFhR6RBGVC1dxiP+KJ31Udx+MBOopCSolI0PgNrDQaRxF3lSglOooOzaaRbRFr17iSc2/SM7JyrmmYjEEBOIBTA0BIxN0s2i7lVaSuapBUcKD0QRk4D1Ac98Kpd1AKqQQGd6MDV95zpWogm9AnGhKSFDmwMW04lByeDQuiGpOKA9endgwWAA/viK5qXz35GPJswUFdantey+wvHE2ReQGJgVHDVhqYqlEm9RFU4fW84hzwBzp2xURSLbFYlzVpQgOslgMoZpVuKmxjPtDJCVApfCXIzALvBsq8UFaRieo0O39ILv64p4lIUoJPNpOPDuoojaIBn2JCrKhaCkLSDjDsXBqS+unxjlWlos1JNgM21gTZpUczv0O6NXyUnpWuWpNQ6x24VRgrQXJfUnxMbLkEPovtTPwqikoJU/BNS5QT6S1estX35/MjO3PfktFnny1OFqlpSnUEMQobjV+yNB6Sz6y1D/PV+ZHz6RLdQ2OOx4MYKSd9xtTT2G1jUMQOgIPcXPlGzu5ly5awHq4O4KKWVv0jFJQDMDUD07BGzuAhNnlnIOSe2aTWJZltZaMuhkeVc3Fapr+yrD2AN+vbHLhlqMwCU5WRVLPSHPKZFnnTFL6SVmuIMAdKg5new0hPdMoon+rU5GLJwqgOTO/fFFJfr46Ea9ZobxSUyV4yArEEgAEOxqWOVIS2KUVEEyiQUqIJIYilWzdmA3kaQZZbrtFsqVKI+sok9g3QRfllmSUJSqaOqEJSlOFkjPMk1p3HbEopR2KuV7sHsSpq5wMvFgBCgFqBpucs5EXcoFOUtQFgQ9X6WfFyY7c1kCyoHEFAOzkOKONKQPazXAQGY0BeuYBINSKV+SNnk8Dr2WQui4ps0YlFg+eprpDld2okVS6lgUO8/PjDa7Zg5sZVFD2ZHfAV43pzUxOEYmLsNWqeEHU5OifCM9bpJ5sqCANpqcTkFanOuIDM0FN5pXdrEU6yQQabDhbWHs+3SZoJSDgWTQ5oWUt2Ain9oVzrQDKluTjlLCaVdOnkIomwbC5BIlsSWUxbti+YsEqwJAC0sG7HPGLrvsapgmKwKWkOlDAZnLufwgi13UuRJStYYk1yeopUHOh74zkroanVmaWlmEP+RiAlapqhkZctP2lrHuB74R21QxmkOOT87AFAlmmS1ZE9UTHy3lMPltwI49pGvvic5KMRYy5gcZORR+2lYXfs0uRYCMIxGWlSjqVL9wAMXXpOEuzqnguTiKMOTjojiXPgYq5TSCqQSlRKQxrR6CgDZ5xxxT2XydMmt2YCaa9sbbkD+6+1M/CqMVPzjb8gf3f2l/hMds+F5Rxx5Z30m/S2r/UK/MjJ2C6FLwqcB2LeOsa30nD1tp/1CvzDAlzyXko16CfKIynoi67stGOpi6Xdq0kLPRfKoArp+kWovCelAlJCMNRVwc3BcnKsPUyhkwiNssomBILdGlNRsP8AaJLOm9yrxutheiYnIpQtqKCkpVUcfdFM+2DnMMuVLlEsnEgEKZTPqzRC23OkVSC/8Lv4QLY0c7MZToOjHVP2sqh4aCT3sDT46mqRb2QUyFgYaBtgoDvdoFveYZygcIB6LuMhhBz2OR4xXZMUsplTUpMsqAxACrg0OwksCd5yiF4SUqnnp+r6ykaBhoMtImoVbTGyOqVBN20UVy3UlJwuK9AMNdpc90D32kImgioUklNXbbh3HNjtgtPKWUiUpMtDqdjTogEskOAXppC8AKWAt1pwkqUjqoNKuPZy1hYqV6mh5P00iy7rxWkKlAJU2r0A99NkBy5iipakjFhow2MSWD8YrEspViJCX1cMQz12GKbhtY6SVFnJPHbHTVRbIR9yCFXz/CBoc6M+URtUlc2WualkUB1qcJJApnUd4iu/joPDbqfwiHEuehFkSFYkpKWdixURu7O6GVJJpAlbk03wVcjJqVSMBUQQXLFnc6xbfKsaVgkFIVQb2ap7++CuT1jkCzy0gpWeiVEaKL0UOINDo8LrcheGYrASFKKEkBgSKU26RNe9sqn6UmZcrzJaqSDxenjhPYYc3XbAiVaFpfEQhKaUAJUVP/TCw3fNHWlqA9+kFIJCZycLYxiPFJ071GLZKaOfHaY7lAzJFnl1UyVzFOTVphwimuJQ7jHOVl4AYLOk9UAK37XiFz2rCUIQWPNLWdekJuJNPskwqv6yFFoW5cPnvZ/1jngrnv8AJWbqGwkn5xuPR9+7+0v8JjGrsyzUJJG2NjyAQpKkAhumuh+xHTN7Lyc6W5Z6TB620/fq/GY9cjCTKxEdRLPwET9JQ9dafvlfmQDdl5qRKlpAR1A1KkNteIZI6o/bLQdP6HfM13xGbMSgOsgb90Zu03jNWsJKiOlQClC1KRVeSsTbQC/hEVg3Vsp+zYYWi/EtRBZ9S3gIWXRL5ycqYcgSe98oqsNnMxSUCu3YNrnZ8vDKZdvMHE4yodCS77xHSlGK0rkSFuSk+hzlDbRgAS+YUCKZM394VIvDpBShixdI7i/jFlpVzq+bCkimZy26PVmEK5SHLa5BorGKUaEyzbnY8l3wgJWCMRVTJmFWAADamCrHeyRZygZuWpxBccD4DZCmdJlgqATiwCqnNSDhyFAl/dWO2Sa6g9BkeHZE9Megbae560zFEJB4HuaK12IJl4gt1vVOVBs2/pBN5SClSSl2Nfnuim2DopNXZ+yGUuKEa7nbpsqrRNRKK2xGqiHYAbHG4Rpr6ugoQmU5UgMx1cUL1bf2wkugJQZa3Y4kqVXQKHueHt83quXMBSqrqY5s2E6htdkRyzlrSRbHjTXkWXN/6YlSyoBQLJSxKlAhLKTv2ZwxvO0KXJCZjhQQpkYWZRdSjlxOevGK7RPTMMm0EJBJGPo+0k9I8NYJ5QXgmWqXLIxLIMxWfQAqkqApU/JpGTbfyCVJV0K7qtqZ8tIUfWJDEkVdquNvnEFWLGWKUPqQSHG4EGratCSzEyp+dF6jJzVJHl2w4/68sKKQiWpqOQX8DAnFp+kEXaplVnuwy5qZmIhAGDpBiQACe8uGgK/i+b4gQ42erArvcGGFo5SLfCpCCGFGPHbFQvsMwkShwTASknbC2qoO5PWeWqzoxEP0qPl0jBtxSgm0ADLEo98swql3+WpLljsPxg7k3acc9KmA6Sgw+7MaMZarfcWTVUR9Jn0lp++P5kI7Ml5Us7Ep8h+sPPSeWXafv1fmQrskk82hhkhPkIo3t9sy5+hXPm9N2Yju4wPPtD74ZW6wlRThFNTsHvjybqUKpUCfsiMpRQdLZVcttTJJUpLhVH1HDdF962vEQHdOb6ZUHvj0q6VO66AZARVbJSUgbY3pcrGVpUJ7VKri2/PlFt3goxTGL0CTsJclQ30Z9Hh5YLC6OkGq4caae+BJ9gIKtQQ3v84o8qexNQp2VWW0IEqakuZszCxI0fzfXdAUsEGG113WZiVBRIw9XY+ZJHZFVrsU2UTjRiyr5VgRlG6GlFssDlAxAJAALqPWzYDY4gO0TcQUps9Ng0HdDddmBIdVNU0zij9kSJmdCKDTe8KpJGpsBu8VBUKUApxeGF6YjgIBL84abGlpfvinmAg9FTh34U3QZfBCeaAOUsqcfxTFEeAELJ3JMZeiNld2TE8ytC2cKBTT6wIUPIwiTaVJmLU5UokhRUSSXIdzrQQwsRK0TDsc9wMJ5/WMUxr1SJ5JWk0GSp6sKUA5KdO6opwerQ0TPSmcokYgFFw7eMLxJAmS0bMD8SxPiTBUxTTF5Gq8w+3SNNJghd7AV4pCJhKFaCub5OSTnnBdxJE5eFRIzdt3GAluoVz20y0iqz2gylhaTlVto1B7I1XGupns7Nmq6bMKG0LBbIoHm7Rfyfsol2kJSoqDkuQ2cswBecyqTVlAEcCHpB/JwvaUdv5ao54N7DySKPSgv1lqH+cr8cdsaXkyzrgT3YRHvScr1lp++V+ZBVgl+olfYR+EQczqP2xsSt/SA50jUR2WjvguZKYxIJBLxz6i1AykGo0EK7us3OzOcV1QSw2n4CGt8Jmc2RKAUo0OWWucB3LaglPNrQpKkv7JY78orFvS2hHzQwWRk8CTJYqTQCpOgG8wxBSxZJO2nmTSBkS5k0g4AJdCEqLYjoVDZsHadIWJmC2eaUgKW0tKj0MVCaZkHJ6sO/NoG5QWgGWA4PSGR3GBOVtoVjSgsVAOya1UcuNPGAbdYVyzLlHrKwlv4llh3UEXjBbNk3Nq0Orns65yTMUUsaVzdNHpF9qukNQhxl8O2CZF0lCQnnAGGQ98TNhP1iYlKfq2Y6i6Fc2yAS8YLuO7j2wBfQIwVcCVLSDwS5840irtAlr0oVdor5xlJpK2TQBKKvsAAz2ktFMTt2Lk9tDG5pLKmIIqkEU282nPxhJIlJM519QMVAZlh1RvJp2k6QXbpikWmeASAGo5HsiALvNFcU+LxWEWm5d6JSlfpDrIMU1/4ge0mvdF9qsywtSilQSVHpFJZnOpDZRC7JrFKvrTH8RDtbzubQstKQRVSgMQ3BiNlDAm6Y2Or3EMqx45alnEBiASdM2JG2sBCwKUpldFJ9ogkACmlc2HbG4RdqAgy+cSUqIUxWkMWGTJ3QnvOzmVKUnEFVoUkH2gWpE45d6Gmr3I2aRZ0JZU5SsskHPthtybmyzaU82VFNR0gxcIV4Rj0KNKGNFyJ/8AcDir8tUNp3sS9gj0nH1tp+/V+OCbntKVyUAZhCQRr1RXhAnpOHrbUf8APV+OEMm1lIl4aEJScXYO8QMkNca+WPCWlmvWkvHVpIaj8NkTuyYJqBMDVzGbHUQRNSzRxrbZnQ3fBLAGjgDHJ4mzxUFHFk7Q1gCAKV7oScq7xMpACSy1O52D598N5lrSE41HCBm+mXjGcu+SLTPmT11ShTITvAoTw83ikYr3PhCNvhFXJ65HInTQcQOJKfIq36tFlrZV4S3ySnE20jE3iQeyHjsXJPfSEdquqUqYqYuaoOQwSwYhhmXeDHJcrZnClSNEoPrEBKUz0pteFMoykJASZqt7qMU2lS9BMAVk8xn4AxPTuNY3tYHNrCsikg90JbmupCpRUvNddwSD0fee2AVSJilGW5KgHYKchmz02RcixTZaGmzUoQPrMKcSQIppqNaibdu6BuUV3qE2ZOcYVMDWoOEB+BI0gmzck5qUkhaCTlU7KabYu/Z5ShzcyclqEDEAS4o3S2Hxjs6XLspSl5+EjMKJSBXIPpqBD/slSSf9hdCuyq4LrmYsM2RiCcpiVhsQORT1n4xy/wCQpCFJIIDhn1DiCbVevMo5yQoLCizl+sOPEVhfeF9zLQkJVLSNQQD2hzTTwgrVJ6gOlsKbPKBNaDXhFhkupSUsQFMKitH9x7o5abKooOF8INd/6RX+zKLFKS43GKc9RSqYlSCkEVNeyNLyIPr08T+WqM6ZalL6pcJJIbfGj5FBrQkMRVWf3aoL6f8AuoAzl+gTLTapbL+mWaJ2KfPftjOXV6wlB9kDzZuyNpysssw2y0FMtZ9auoQr6xyYVjKXZdNplqUoSpgKiR9Geq5bMQJcMaPKDrHLXKOJB7NCN8OZF8JLBYKTtzEBJsdrOcpZ4o/SCJd1TjnLV/SfhHO1fuLJ1wMUzELqhTtoPeIuAo+sAC5JgqEL7Eqz7ouRY549lfApPwhHjcWMpJl1okJWkhYBSRl3dvdCNFwKlqUqVPKEH2cLltjks+9ofIkzD1paxwSfhFhsa26qz/KfhG1TWyNURcm7ke0VKO9Xwi5NjlpyQAdrRZOkzUiklZ34VfAwttYntTGNyZSj4kCNFSYG0hlPUAA77KCM3yrsctWFZK3bDQsGzOmcHWWTbfalzCN8s/CAuU1nnrKZaZM00DshTOWplwh4Y2poEppxEd23LNnqTzZYM6iC2Eey9avnueGqORczEFftIpqZZUe4lo0d1XEqVLAKFKJqo4TU8ItmXKpR6XP8AVgf7WhpZZXt/gVY1Qn/AMMSq89NUompJwpge2KskpHNgLnAHSY4TsBINIeDk2h3MhSi+oUeHWi9dw4gUqksg5AJIPgPfATfW2auxgbWgJAMolTlKsJdqP1hxYdsHc9MnolykEJwjpBRzNcRDCr1fWGsq4FftmFMuYUIGIlSCQTRhltwnsjlu5H2ha1KSSAT0aKcVdstrmHbFoEtkmamX7JU6Q7hKQAXDPVqDKApVpVjQVLK8bgCrOFZkE5APXdB9r5H2liSpSmGQSpye6OK5MLlpEwc8FZYSgk7M0jKFVJf6Du2VTLMpVomqExKUkBJbNtEijDTwgvktZyi0oGFVSouSPqKbflFdlue1y2UqQtYLlqhQJ1IIz3Q+uOwzBPQTLWKqzSfqKzgwvV8bAnVH//Z
Alors que les yeux d’ambre de l’adolescente scrutaient et transperçaient sa génitrice tandis qu’elle renversait d’un coup de pied tous les rayonnages consacrés à l’œuvre maudite, dégageant ainsi des nuées de poussière, Lise sortit d’une de ses poches une boîte d’allumettes et mit le feu à cette littérature.
Etrangement, la scène ainsi vécue par la poétesse vaincue (n’était-ce pas une virtualité ?) anticipait une péripétie majeure du Trottin celle où Adelia, l’ancienne favorite de Cléore, immolait les poupées de cire à l’effigie des juvéniles prostituées.
Toute la pièce confinée se teinta d’écarlate et de vermeil. Des fantasmagories planaient au-dessus du bûcher expiatoire, rappelant les projections de Robertson à la fin du siècle précédent :
- fantômes éthérés phosphorescents,
- chauves-souris vampiriques de suie, battant de leurs ailes noires un air méphitique et vaporeux,
- crânes humains ricanant livrés à une liesse abominable,
- têtes décapitées d’aristocrates dont le sang dégouttait encore des cous tranchés,
- corps pantelant de Jean-Paul Marat, le couteau de Charlotte Corday encore enfoncé dans la poitrine,
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/aa/Death_of_Marat_by_David.jpg/260px-Death_of_Marat_by_David.jpg
Etc.
Toutes ces sensations fortes n’étaient rien par rapport au spectacle de la consumation des livres poétiques maudits. C’était en quelque sorte un feu de joie qui anéantissait toute subsistance et toute substance atome après atome de la baronne. Son nom s’effaçait des tablettes de l’histoire littéraire mais également de la mémoire de ses contemporains telles les rides d’une mare qui allaient s’élargissant. Des lettres enflammées jaillissaient des pages en cours de carbonisation, tels des matelots sautant par-dessus le bastingage d’un navire en feu. Elles finissaient en braises, en tas incandescents, brasillant après avoir dansé autour d’Aurore-Marie un rondeau de mort.
Les cendres s’additionnaient aux cendres. Lise sautillait telle une araignée dans une saltarelle sous le coup d’une possession salvatrice. Elle accomplissait son matricide symbolique avec allégresse et mélancolie à la fois.
Toujours en retrait, Daniel Lin observait l’adolescente avec le plus grand intérêt.
- Elle n’a rien de sa mère, cette enfant. Elle est pure et mérite ma protection.
Pendant ce temps, Lise achevait de danser, en pas chaloupés, la manifestation de sa crise d’adolescence, sa rébellion obligée dans tout passage adulte. Le reniement était total, la purification également. Le rite nécessaire cessa sous les yeux implorants de la baronne alors que le Préservateur la saisissait pour la conduire en un autre lieu avant-coureur de sa dévoration finale par l’Infra-Sombre. Cependant, de l’amoncellement cendreux, fusa un démon néoténique au mufle de bull-dog qui s’évanouit en vapeur alors que, du corps de Lise, se détachant comme un calque, une entité silhouettée, indéterminée, fœtale, doppelganger d’A El, intriquait une autre dimension. C’était là le signe qu’Antor ne renonçait jamais, bien qu’il eût décidé depuis quelques attosecondes d’abandonner Aurore-Marie à son triste sort. L’enfant gâté détestait perdre, et la poétesse ne lui était plus d’aucune utilité. Il exécrait avoir sous les yeux la concrétisation de ses échecs.
La nouvelle pièce où ils avaient débouché était d’une simplicité spartiate, d’un dépouillement fonctionnel incongru. Les murs, d’un beige presque luminescent, refusaient tout meuble, toute ornementation. Au mitan de ce dénuement volontaire, une table et deux chaises des plus ordinaires avaient été placées. Ici, le Bauhaus l’avait emporté sur le baroquisme décadent dans lequel la poétesse s’était trop longtemps vautrée et complue.
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/19/Bauhaus_Chair_Breuer.png/220px-Bauhaus_Chair_Breuer.png
L’Expérimentateur invita alors son adversaire neutralisée à s’asseoir sur un des deux sièges d’un geste qui sentait son grand seigneur. Curieusement, Aurore-Marie avait recouvré son aspect adulte mais elle ne s’en était même pas rendue compte. Les clameurs, les exhalaisons et les fumées de l’incendie avaient disparu comme si elles n’avaient jamais existé. Là, allait se jouer le dernier échange verbal. Assurément, Dan El avait toutes les cartes dans ses mains.
- Monsieur, commença-t-elle de sa petite voix timide, je ne souhaite pas m’enraciner ici, je ne veux point faire souche.
- Mais telle n’était pas mon intention, madame.
- J’ai eu tort de m’attaquer à vous, je n’avais pas pris votre mesure. Comme la populace se complait à le dire, j’ai eu les yeux plus gros que le ventre. Dois-je faire amende honorable ? Vous prêter l’hommage-lige ?  
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/09/Hommage_Barrois_mouvant_1661.jpg/220px-Hommage_Barrois_mouvant_1661.jpg
- Ah, Madame la baronne, il ne fallait pas me provoquer, c’est vrai. Je ne suis pas un être bon. Mes schèmes de pensée sont à l’origine incompatibles avec ce sentiment humain. Totalement surhumain, je n’ai créé cet avatar que pour comprendre vos semblables, étant neutre à l’origine. Voilà le terme pour me qualifier. Quant à vous, si vous voulez le savoir, vous n’êtes pas, vous n’existez pas. 
Aurore-Marie lui répliqua alors avec courage sur un ton acide :
- Si moi, je n’existe pas, vous, vous êtes un sale gamin, un galapiat qui joue à être Dieu. Je ne suis point sotte ; je vous ai reconnu : vous étiez à Bonnelles mais également lors du cérémoniel consacré à Thaïs. Vous jouiez de l’orgue si divinement que j’ai alors failli revenir à la foi de mes ancêtres.
- Je ne joue pas présentement. Je ne fais que dire ce qui est et ce que je suis.
- Vous jouissez du pouvoir. Or, le pouvoir…
- Oui, je sais. Comme l’a dit Saint-Just, le pouvoir absolu corrompt absolument.
- Vous n’avez pas assez souffert. Vous êtes insensible à l’empathie, à la pitié.
- Comment ? Je n’ai pas assez souffert ? Vous essayez de plaisanter. Vous ignorez ce que je me suis infligé pour parvenir à mériter le titre de Préservateur.
- Justement. Cela n’était que dans votre esprit, votre corps, votre chair n’ont pas ressenti ce que c’était que de n’être qu’humain. Un individu fait de chair et de sang avec des faiblesses intrinsèques dues à sa nature de simple mortel.
- Insinueriez-vous que je n’ai expérimenté que des… virtualités ? Que je ne suis pas assez courageux pour m’incarner entièrement, sans filet de secours ?
- Précisément, Daniel.
- Madame, encore une fois, vous me défiez… impunément. Sans savoir ce que je suis, quelles sont mes expériences, quel est mon passé.
- Cela vous agace. Vous ne le supportez pas. Enfant capricieux qui ne cède qu’à son bon plaisir !
- Que non pas.
- Prouvez-le moi dans ce cas… épargnez-moi.
- La belle antienne que voilà. Mais, je ne vais pas vous tuer, madame la baronne. Cela n’entre pas dans mes scénarios. Non… Vous allez vous effacer, mais pas tout de suite… non, pas tout de suite… le temps pour vous de connaître la peur… le temps pour vous de soulever à la fois l’effroi et la pitié sincère.
- Pour vous, je n’existe pas… je ne suis qu’une erreur d’un théâtreux maladroit… mais… ma fille… Que va-t-il advenir d’elle ? Oh ! Ma Lise adorée ! Lui avez-vous réservé un sort aussi terrible que le mien ?
- Non, madame. J’ai appris à me montrer magnanime… Lise sera sauvée. Je vous le jure.
- Comment vous croire ?
- Je ne fais jamais de promesses en l’air, madame de Saint-Aubain. Lise séjournera ici, non pas dans le Néant, l’Outre-lieu, mais bien dans ma Cité idéale. Elle s’accomplira… entièrement.
- Mais… sans la présence de sa mère… Oh ! Je vous en supplie…
- Désolé. Mais je ne le puis.
- Non. Vous ne le voulez pas. Vous m’avez condamnée.
- Vous l’étiez dès la naissance de cette chronoligne non désirée…
- Vraiment ? Alors, vous qui êtes tout-puissant, comment expliquez-vous qu’elle soit apparue ?
- Un accident… Oui, je n’ai pas contrôlé ce paramètre…
- Un aveu de faiblesse dans votre bouche ? J’ai raison. Vous n’êtes encore qu’un enfant…
- Un peu plus… Un adolescent à la recherche de ce qu’il y a de mieux pour la pérennité du Pantransmultivers… pour la sauvegarde de l’Information… de la Création… il est donc normal qu’il y ait parfois des… ratés… des… bugs… mais vous ne pouvez pas comprendre… Vous n’êtes qu’une… petite… vie… du moins un simulacre… mais… assez parlé, Aurore-Marie de Saint-Aubain. L’horloge de la destinée sonne le temps pour vous de rejoindre les ultimes écharpes de cette simulation moribonde.
- Daniel, un instant encore…
- Pourquoi ? pour tenter de m’humilier ? pour implorer ma pitié une ultime fois ?
- Non… juste pour vous dire que vous allez payer… oui, un jour…
- Oh ! Je ne le sais que trop bien ! Je vois l’Avenir. Je l’écris… je le concrétise… je vais payer comme vous le pensez avec justesse… mes manquements vont me revenir tel un boomerang… Bientôt… très bientôt… en attendant, il vous faut regagner votre réalité et en finir avec cette histoire.
Instantanément, le Préservateur s’évapora sous les yeux de la jeune femme. Alors, elle eut l’impression de n’avoir devant elle qu’une monstrueuse bouche noire, une gueule sombre constituée de Néant, une cavité béante qui proférait des paroles évoquant les vers de Victor Hugo dans Les Contemplations. 
 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3a/HugoContemplations.jpg/250px-HugoContemplations.jpg
Aurore-Marie frémit sous une peur irraisonnée et irrépressible, pensant instinctivement à la bouche d’ombre du grand-père poète. Ce que dit la bouche d’ombre.
Ainsi vouée à un sépulcre d’un nouveau genre, elle se laissa avaler par l’Infra-Sombre, tout désir de résistance aboli. Sa tétanie n’était point sans rappeler celle de Johann van der Zelden lorsque l’atome primordial de Lemaître était apparu à l’ultime phase de son combat contre l’agent temporel Michaël, contenant en leur ensemble espace et non espace.
De fait, Daniel Lin avait cédé la place à un micro trou noir qu’il avait engendré, annihilant l’enveloppe de l’unité carbone indésirable nommée Aurore-Marie de Saint-Aubain, tout en ramenant au sommet de la tour de l’horloge de la place Saint-Marc celle qui ne pouvait savoir qu’elle n’était plus qu’une potentialité négative jamais réalisée, jamais survenue. Un peu comme le corps astral de l’illusionniste transféré d’un emplacement à un autre dans le roman de science-fiction de Christopher Priest, Le Prestige. Or, le plus terrible dans cette histoire, c’était que la jeune femme continuait à avoir conscience d’elle-même sans se douter qu’elle n’était désormais atomiquement et biologiquement plus RIEN. Ce n’était même pas de l’antimatière mais de l’a-matière. En fait, Aurore-Marie était devenue une a-psyché, un a-Ka.   

*****
A suivre...